Passées À venir

Hausse du RSA, gaz réglementé en baisse, soins dentaires et capillaires plafonnés, CMU automatique

Certains changements sont attendus en ce mois d’avril : légère baisse du tarif réglementé du gaz, certaines allocations et le RSA vont augmenter, le prix de certaines prothèses dentaires sera désormais plafonné. Les détails dans cet article.
Sommaire

Quelques évolutions sont attendues au mois d’avril, notamment une légère hausse du montant de certaines prestations sociales y compris le RSA, une baisse du tarif réglementé du gaz, le plafonnement de certaines prothèses dentaires ainsi que de certaines prothèses capillaires pour les patientes atteintes de cancer. Un point sur les changements attendus en avril 2019.

Hausse du RSA, gaz réglementé en baisse, soins dentaires et capillaires plafonnés, CMU automatique


Tarif réglementé du gaz en baisse

La CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) a annoncé une baisse du tarif règlementé du gaz au mois d’avril.

  • Pour les foyers qui utilisent le gaz pour se chauffer, une baisse de 2,2 % des tarifs d’Engie est à prévoir.
  • Une baisse de 0,7 % pour ceux qui ne font que cuisiner au gaz.
  • Une baisse de 1,3 % de la facture pour les personnes qui utilisent le gaz pour la cuisine et leur eau chaude.

Prestations sociales et RSA

Une revalorisation de 0,3 % du montant des pensions de retraite de base, des prestations familiales (allocations familiales, complément familial des familles nombreuses, allocation de soutien familial des parents isolés, prestation d’accueil du jeune enfant, allocation d’éducation de l’enfant handicapé, allocation de rentrée scolaire), de l’allocation pour invalidité et des rentes d’accident du travail aura lieu à partir d’avril.

Cette revalorisation est bien inférieure au taux d’inflation de l’année passée qui était de 1,8 %. Par ce quasi-gel des pensions et des allocations, le gouvernement compte réaliser 400 millions d’euros d’économies cette année.

En outre, le montant du RSA (Revenu de Solidarité Active) sera désormais de 559,74 euros, contre 550,93 euros jusqu’à maintenant.

Renouvellement automatique de la CMU pour les bénéficiaires du RSA

Pour améliorer l’accès aux soins, le renouvellement de la CMU-C (Couverture maladie universelle complémentaire) va devenir automatique à partir d’avril pour les bénéficiaires du RSA.

Par ailleurs, le plafond de ressources pour l’attribution de la CMU-C va être rehaussé. Une personne dont les ressources ne dépassent pas les 8 951 euros par an pourra en bénéficier. Jusqu’à présent le plafond était de 8 810 euros.



Certaines prothèses capillaires vont être complètement remboursées

C’est à partir de ce mois-ci que les patientes atteintes de cancer pourront être remboursées à 100 % sur certaines perruques dites de classe 1 qui verront du même fait leur tarif plafonné à 350 euros. Il s’agit de prothèses capillaires fabriquées à base de fibres synthétiques.

  • Les prothèses capillaires coutant moins de 700 euros et fabriquées à partir d’au moins 30 % de cheveux naturels seront remboursées à hauteur de 250 euros.
  • Les perruques dont le tarif est supérieur à 700 euros ne seront pas remboursées du tout.

Le prix des soins dentaires commence à être plafonné

Dans le cadre de la réforme du zéro reste à charge, il est prévu de plafonner progressivement le tarif de certains soins dentaires. À partir de ce mois-ci, aller se faire faire :

  • une couronne en zircone chez le dentiste coutera maximum 480 euros sur une « dent visible » (incisive, canine ou prémolaire)
  • une couronne céramo-métal ne peut dépasser 530 euros
  • un bridge en céramique sur une base de métal ne vous coutera pas plus de 1 465 euros.

D’autres plafonnements d’actes de soins dentaires sont attendus en 2020 et 2021.