Passées À venir

La canicule s'installe en France du 24 au 29 juin : les températures au jour le jour

Elle est précoce et inattendue, la canicule s’installe en France durant minimum 5 jours. Voici les prévisions de la semaine au jour le jour.
Sommaire

L’hexagone est en alerte canicule. La semaine du lundi 24 au samedi 29 juin enregistre des températures largement au-dessus des normales saisonnières. Voici un point sur le bulletin météo au jour le jour.

La canicule s’installe en France du 24 au 29 juin : les températures au jour le jour


Canicule ou pic de chaleur ?

La dernière semaine du mois de juin 2019 est bel et bien un épisode de canicule. En effet, le code couleur orange lancé par Météo France se justifie par de fortes chaleurs dépassant les seuils départementaux durant 3 jours et 3 nuits consécutifs.

Cette période caniculaire peut entraîner un risque pour la population. D’après Windy et Météo France, voici à quoi s’attendre au jour le jour.

Lundi : l’air chaud du Sahara arrive par le sud

C’est par la Méditerranée et l’Espagne que le vent chaud va remonter dans l’hexagone. Toutes les régions du sud seront alors les premières à connaître un fort pic de chaleur.

Le centre sera rapidement rattrapé à la mi-journée et les températures dépasseront les 34 °C notamment à Montluçon (Allier) et au Luc (Var). D’après météo France, la capitale affichera 32 °C.

Seuls la Manche, la Bretagne et le Pays de la Loire conserveront des températures en dessous de 30 °C.

Mardi : la chaleur s’empare de l’est

La nuit de lundi à mardi s’annonce également très chaude, avec des températures qui ne descendront pas en dessous de 23 °C.

Mardi matin, l’est du pays entrera également dans la vague de chaleur. Le thermomètre affichera 36 °C à Strasbourg (Bas-Rhin) et jusqu’à 37 °C à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Les chaleurs attendues dans toute la France affoleront le thermomètre en dépassant largement les 35 °C.



Mercredi : les températures n’en finissent pas de grimper

Le milieu de semaine annonce tout simplement une augmentation spectaculaire des températures. En moyenne, il fera aux alentours de 38 °C partout en France, avec des pics maximums à 41 °C (Vichy dans l’Allier), 40 °C (Nancy en Meurthe-et-Moselle) etc.

Seul le Finistère sera épargné par la chaleur, avec des températures agréables entre 23 et 26 °C de Brest à Quimper.

Jeudi et vendredi : 2 journées de fournaise

La fin de semaine sera clôturée par un festival calorifique hors normes. L’indice thermique national dépassera les 28 °C. Un seuil qui n’avait été atteint et dépassé que lors du dernier épisode caniculaire de 2003.

Lyon affichera 41 °C, pendant qu’Avignon croulera sous les 39 °C annoncés.

La trêve du weekend

Alors que la semaine aura été harassante par des journées bouillantes et des nuits chaudes, le weekend s’annoncera légèrement plus respirable.

Bien que les températures annoncées resteront largement au-dessus des normales saisonnières, elles auront tendance à descendre grâce à de l’air arrivant par l’ouest.

Certaines villes ne connaîtront pas de répit comme Lyon ou Avignon qui continueront d’afficher un thermomètre à 40 °C.

Et après ?

Difficile de donner plus d’informations sur la suite des évènements. Les prochains jours préciseront les suivants en fonction de plusieurs facteurs.

Quoi qu’il en soit, l’été promet d’être très chaud. Les enfants et les personnes âgées sont à surveiller pour éviter les coups de chaleur et les malaises.

Les personnes en bonne santé doivent également s’hydrater et mettre en place des mesures de prévention, comme le préconise le gouvernement.