Passées À venir

L'appel d'urgence eCall obligatoire dans les voitures neuves depuis le 31 mars 2018

Le système d’alerte des secours eCall est devenu obligatoire sur les véhicules neufs vendus à partir du 1er avril 2018. Qu’est-ce que c’est ? Comment ce dispositif peut-il concrètement sauver des vies ?
Sommaire

ECall est un dispositif d’appel d’urgence qui permet de contacter les secours automatiquement lors d’un grave accident de la route. Il est relié au 112, le numéro d’urgence commun à tout le territoire européen. Ce dispositif est devenu obligatoire dans toutes les voitures neuves vendues depuis le 1er avril 2018. Comment fonctionne-t-il ?

L’appel d’urgence eCall obligatoire dans les voitures neuves depuis le 31 mars 2018



Qu’est-ce qu’eCall ? Comment fonctionne ce dispositif ?

ECall est un système public et gratuit qui permet de contacter les secours en cas d’accident grave de la route. Il s’appuie sur le 112, le numéro d’appel de secours commun aux pays membres de l’UE et fonctionne selon les mêmes normes. Il permet de prévenir les secours situés au plus près du lieu de l’accident, permettant de réduire leur délai d’intervention de 40 % en milieu urbain et de 50 % en zone rurale (avec un gain effectif de 10 minutes).

Il se déclenche de 2 façons : il peut être activé manuellement par le conducteur, un passager ou un témoin se trouvant sur les lieux de l’accident en appuyant sur un bouton à l’intérieur du véhicule ou se déclencher automatiquement grâce à des capteurs situés sur les airbags.

ECall établit alors une liaison téléphonique avec le 112 et au même moment, des données précises seront transmises à la plateforme : l’heure de l’accident, la position exacte du véhicule accidenté (GPS), le carburant utilisé, le type de véhicule et la direction suivie par le véhicule qui permettront aux secours d’arriver sur place très rapidement, même si le conducteur était inconscient ou dans l’incapacité de donner ces indications.

L’objectif annoncé par la Commission européenne est de sauver 2 500 vies par an et de limiter la gravité des blessures en faisant intervenir les secours plus rapidement en localisant le lieu de l’accident avec beaucoup plus de précision.

Sécurisation des données personnelles avec l’eCall

Comme tout système embarqué, eCall collecte et transmet des données personnelles. En raison notamment du RGPD (Réglement Général de Protection des Données) qui entrera en vigueur le 25 mai 2018 pour les pays membres de l’UE, les données collectées par les centres d’urgence ou leurs services partenaires, via le dispositif eCall, ne seront pas transférées à des parties tierces sans l’accord explicite de la personne concernée.

Il sera de la responsabilité des constructeurs de faire en sorte que les données collectées puissent être totalement effacées, et cela, de façon permanente. Le consommateur devrait aussi pouvoir accéder à des informations claires sur le traitement et la conservation des datas dans le manuel d’utilisation de son véhicule et sur internet.