Passées À venir

Les bibliothèques universitaires limitent le nombre de places

La rentrée s’accompagne de la réouverture des bibliothèques universitaires, lieux particulièrement fréquentés par les étudiants. Les protocoles stricts, déjà appliqués depuis le mois de juin dans certains établissements, restent en vigueur.
Sommaire

La fermeture des bibliothèques est actée le 16 mars 2020 en raison de l’épidémie de Covid-19. Les étudiants se retrouvent alors lésés, dans l’impossibilité de réviser convenablement ou d’achever leurs travaux de recherche. Même si des ressources en ligne existent, elles sont bien souvent considérées comme insuffisantes pour répondre aux besoins. Le 31 mai 2020, le décret concernant les mesures pour lutter contre le Covid-19 est publié et proclame la possible réouverture des bibliothèques. Pour ce faire, elles sont tenues d’appliquer les consignes sanitaires prescrites. Quelles sont les restrictions à connaître ?

Les bibliothèques universitaires limitent le nombre de places


Un dispositif nécessaire

Les bibliothèques universitaires ont mis en place un dispositif pour faire appliquer les gestes barrières. Le port du masque est désormais obligatoire dès le franchissement des portes. Afin de respecter la distanciation, le nombre de sièges disponibles est limité, entraînant la disparition d’une place sur deux quasiment. Pour aller plus loin, la Sorbonne-Nouvelle a annoncé restreindre l’accès à tout le campus universitaire selon la date de naissance. Les étudiants nés un jour pair pourront se rendre sur les lieux lors des semaines paires. Et inversement, les personnes nées un jour impair seront admises les semaines impaires.

Les bons comportements pour travailler sur place

Du gel hydroalcoolique est placé à l’entrée de la bibliothèque, à destination de tous. Les étudiants doivent ensuite se reporter aux indications et marquages au sol qui précisent le sens de circulation. Celui-ci permet aux visiteurs entrant et sortant de ne pas se croiser. Le maintien de la distanciation physique reste de mise pendant les déplacements, mais également une fois installé au bureau. Des lingettes désinfectantes sont à disposition pour nettoyer ce dernier. Par ailleurs, le personnel des bibliothèques demande généralement aux étudiants de ne pas changer les tables et chaises de place. En effet, il aménage au préalable les lieux pour accueillir au mieux le public.

Effectuer une réservation à l’avance

La réservation des places est obligatoire dans plusieurs bibliothèques universitaires, notamment à Lyon. Elle s’effectue en ligne ou par le biais d’une application nommée « Affluences ».

Ce dispositif a pour objectif de garantir la sécurité des nombreux étudiants se rendant dans les bibliothèques.

L’emprunt de documents

L’emprunt de documents est toujours possible en libre-service dans la plupart des cas. Il est important de se laver les mains ou d’appliquer du gel hydroalcoolique avant la manipulation d’un ouvrage. Dans quelques bibliothèques, dont celles de l’université de Lorraine, les documents sont mis en quarantaine, durant 24 heures, avant l’emprunt.

Le retour de prêts est encadré par des dispositions plus précises. Les documents sont placés en quarantaine pendant 3 jours avant de réintégrer les étagères. Ce délai était auparavant de 10 à 14 jours selon les bibliothèques. Enfin, les prêts d’ordinateurs ou tablettes sont parfois autorisés sous condition.

Les mesures variant d’une bibliothèque universitaire à l’autre, il en va de la responsabilité des étudiants de vérifier le protocole à appliquer avant de se rendre sur place.