Une étude portant sur les habitudes de consommation et la vision du shopping de demain des Européens donne des résultats surprenants. Surtout si l’on compare les réponses des Européens en général aux réponses données par les millénnials (génération Y et Z).

Les millénnials préfèrent le shopping en boutique au shopping sur internet


L’avis de la génération des Millénnials (génération Y et Z) a été étudié et comparé à celui de la population européenne en général sur des questions relatives au shopping de demain, dans le but de déterminer leur mode de consommation et les innovations qu’ils attendent. Retrouvez ici les résultats de l’étude et les possibilités d’évolutions du shopping dans le futur.

Les millénnials préfèrent le shopping en boutique au shopping sur internet

Qu’est-ce que les millénnials ?

Le terme millénnials peut avoir diverses significations.

En général, il comprend une tranche d’âge, entre 15 et 35 ans, nés entre 1980 et 2000. C’est ce qu’on appelle souvent la génération Y. Il désigne plus précisément une génération à l’aise avec les technologies et habituée aux réseaux sociaux.

Pour certains il décrit une génération feignante, qui consomme à outrance, peu impliquée dans le concept d’entreprise. Pour d’autres, c’est la description d’une génération innovante et motivée, à l’aise avec son temps, et consciente de son empreinte écologique.

Un avenir optimiste pour le shopping d’après les millénnials

L’Observatoire Cetelem a mené une étude pendant 2 mois, sur un échantillon de 13 800 personnes de 18 à 75 ans, et un sur-échantillon de 3 400 individus de 18 à 34 ans, dans 17 pays d’Europe.

Les questions portaient sur les habitudes de consommations, et sur la vision de l’avenir du shopping de la population européenne.

Les résultats en ont étonné plus d’un. 57 % des millénnials préfèreraient acheter en magasin physique, plutôt que sur internet, contre 47 % de l’ensemble de la population.

72 % de cette jeune génération s’accorde à dire que les magasins auront probablement changé d’ici 10 ans. 42 % pensent que tous les achats s’effectueront uniquement sur internet.

La génération Y est également plus optimiste quant à sa future consommation, 54 % des millénnials sont prêts à consommer davantage, contre 47 % du reste de la population.

Ils sont aussi 79 % à avoir une vision positive de leur avenir, contre 68 % des Européens de tous âges.

Le shopping du futur

Bien que l’importance des magasins physiques est bien présente chez les millénnials, leur évolution reste nécessaire pour perdurer.

74 % d’entre eux préfèrent les centres commerciaux, contre 65 % de l’ensemble de la population. La plupart aimeraient les voir évoluer, devenir plus ludiques, et proposer une expérience sensorielle et interactive.

Des magasins connectés

Relier technologie, réseaux sociaux et shopping serait indispensable. La jeune génération s’intéresse davantage à une consommation responsable et réfléchie.

Le simple fait de pouvoir observer l’objet, le toucher et le sentir ne suffira plus aux magasins physiques pour concurrencer le monde du web. Les clients veulent pouvoir comparer rapidement les prix, la qualité, et les avis des clients sur un produit et sur son vendeur avant de procéder à un achat, pour consommer plus juste et utile.

La présence des enseignes sur les réseaux sociaux serait donc primordiale. Partager et communiquer avec ses clients, présenter des évènements promotionnels et des offres exclusives sur le web, en somme, faire le buzz sur les réseaux.

Par ailleurs, la rapidité des transactions sur internet ne suffit plus, les clients recherchent une nouvelle expérience d’achat, mêlant les sensations et la facilité que peut offrir la technologie.

52 % des millénnials souhaiteraient voir les vendeurs en magasins remplacés par des intelligences artificielles, ou des conseillers virtuels, pour se diriger vers une nouvelle conception du shopping.

 

 
Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr