Passées À venir

Les tarifs des péages d'autoroutes 2020

Comme tous les ans, les tarifs des péages autoroutiers sont revus à la hausse. En 2020, cette augmentation tarifaire est restée limitée.
Sommaire

Chaque année, au 1er février, les tarifs des péages autoroutiers sont systématiquement revus à la hausse. En 2020, pas de dérogation, les tarifs des péages d’autoroutes ont augmenté de 0,71 % à 1,59 % en moyenne. Sur les réseaux historiques, la hausse est plus contenue, avec une moyenne de +0,85 %. Cette augmentation « limitée » de quelques dizaines de centimes s’explique principalement par une chute de l’inflation en 2019 (+0,60 % en 2019 contre +1,94 % en 2018). Faisons le point ensemble sur les nouvelles grilles tarifaires des péages autoroutiers applicables.

Les tarifs des péages d'autoroutes 2020


Une hausse des tarifs des péages qui diffère selon les sociétés d’autoroutes

Sur la première marche du podium, on retrouve les autoroutes qui sont gérées par la société AREA (Société des Autoroutes Rhône-Alpes). Pour tous les automobilistes et motards qui voudront emprunter l’A41 (Grenoble/Chambéry), l’A43 (Lyon/Chambéry), ou l’A48 (Bourgoin/Grenoble), il faut compter +1,07 % par rapport à 2019.

Sur la deuxième marche du podium, il y a le réseau ASF (Autoroutes du Sud de la France) avec une hausse de 0,96 %. Cela concerne les autoroutes A7 (Lyon/Marseille), A9 (Orange/Espagne), A10 (Poitiers/Bordeaux), A61 (Toulouse/Narbonne), A62 (Bordeaux/Toulouse), A64 (Bayonne/Toulouse) et A89 (Lyon/Bordeaux).

Avec une augmentation de 0,88 %, le réseau ESCOTA (Autoroutes Esterel-Côte d’Azur) vient compléter ce podium. Plus précisément, il s’agit de l’A8 (Aix/Italie) et l’A51 (Aix/Gap).

À la quatrième place, on retrouve la société APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) avec une hausse de 0,87 %. Cette entreprise concessionnaire d’autoroute gère l’A5 (Langres/Paris), l’A6 (Paris/Lyon), l’A31 (Beaune/Nancy) et l’A39 (Dijon/Bourg-en-Bresse).

Arrivent en cinquième position les sociétés ATMB (Autoroutes et tunnel du Mont-Blanc), gestionnaire de l’A40 (Bellegarde/Chamonix), et SANEF (Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France), gestionnaire de l’A1 (Paris/Lille), l’A4 (Paris/Strasbourg), l’A16 (Paris/Calais) et l’A26 (Calais/Troyes). Leur hausse de tarifs s’élève à 0,76 %.

En sixième position, on retrouve la société SAPN (Société des autoroutes Paris-Normandie) avec une augmentation de 0,74 %. Cette entreprise gère l’A13 (Paris Caen) et l’A29 Normandie.

Enfin, la société Cofiroute (Compagnie financière et industrielle des autoroutes) enregistre la plus faible augmentation de ses tarifs : +0,71 %. Cette société de Vinci Autoroutes est en charge de l’A10 (Paris/Poitiers), l’A11 (Paris/Le Mans) et l’A85 (Angers/Vierzon).

Consulter les sites internet des sociétés d’autoroutes pour connaître les nouveaux tarifs

Afin de connaître plus précisément les nouveaux tarifs des péages autoroutiers en vigueur en 2020, les automobilistes et motards peuvent consulter les nouvelles grilles tarifaires directement sur les sites des sociétés d’autoroutes.

En conséquence, avant de partir en vacances ou en week-end, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site officiel pour calculer le prix global de votre parcours. Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit de sélectionner votre ville de départ et votre ville d’arrivée, puis la classe à laquelle appartient votre véhicule (deux-roues, voiture, poids lourds...).

Dans cette même optique, vous pouvez également vous rendre sur le site portail des sociétés d’autoroutes.