Passées À venir

Mettre en place le dispositif « Opération Tranquillité Vacances » pour son logement

En cas de départ en vacances, vous pouvez vous adresser à la brigade de gendarmerie ou au commissariat de police le plus proche, pour bénéficier du dispositif « Opération Tranquillité Vacances ». Comment s’inscrire ? Comment se déroule la surveillance ? Quelles sont les précautions à prendre avant votre départ ?
Sommaire

Les vacances d’été commencent et de nombreux foyers s’inquiètent des cambriolages pendant leur absence. Pour partir l’esprit tranquille, le dispositif « Opération Tranquillité Vacances » vous permet de bénéficier gratuitement de la surveillance de votre logement jusqu’à votre retour. Les services de la gendarmerie, ou de police patrouillent régulièrement pour surveiller votre domicile.

Mettre en place le dispositif « Opération Tranquillité Vacances » pour son logement


Comment s’inscrire à l’Opération Tranquillité Vacances ?

Si vous résidez à Paris, dans les Hauts-de-Seine, en Seine–Saint-Denis ou dans le Val-de-Marne : vous pouvez vous inscrire en ligne. Pour cette démarche, il faut au préalable numériser une pièce d’identité (carte nationale d’identité, carte de résident, passeport, permis de conduire) et un justificatif de domicile (dernier avis d’imposition, facture d’électricité ou téléphone fixe, quittance de loyer).

Si vous résidez dans une autre région, vous devez compléter et imprimer ce formulaire d’inscription, téléchargeable au format PDF. Il doit être déposé au minimum 2 jours avant votre départ dans la brigade de gendarmerie ou le commissariat de police le plus proche de chez vous. Les mêmes justificatifs que pour une demande en ligne sont à fournir.

Lorsque vous complétez votre dossier, veillez à bien indiquer aux forces de l’ordre si votre logement est équipé d’un simulateur de présence ou d’une alarme. Il convient également de signaler si quelqu’un doit se rendre chez vous à certaines heures pour relever votre courrier ou arroser vos plantes, pour éviter qu’il soit confondu avec un cambrioleur. Vous pouvez apporter toutes autres précisions utiles pour les agents.

Comment se déroule la surveillance ?

Une patrouille de dissuasion et de surveillance sera effectuée jusqu’à votre retour, du lundi au dimanche et de jour comme de nuit. Si jamais des agents constatent une anomalie quelconque, ils vous préviendront personnellement ou une tierce personne de votre choix.

Dans le cas où vous rentrez chez vous de manière anticipée, il est important de prévenir les agents de votre retour au plus vite pour stopper le dispositif.

Quelques précautions à prendre avant votre départ

Pour éviter les désagréments d’un cambriolage, la Gendarmerie ainsi que la Police nationale ont communiqué leurs recommandations pour prévenir au mieux les cambriolages.

  • Vérifiez le bon fonctionnement de tous vos verrous et serrures. Veillez à ce que toutes les portes et fenêtres soient bien fermées au moment du départ.
  • Évitez de conserver des bijoux de valeur, de grosses sommes d’argent, ainsi que des objets d’art chez vous. Photographiez-les au préalable, puis placez-les en lieu sûr.
  • Ne communiquez pas vos dates de vacances sur votre messagerie téléphonique ou sur les réseaux sociaux.
  • Paramétrez votre téléphone pour que les appels reçus sur votre fixe soient transférés sur votre numéro de téléphone portable.
  • Demandez à une personne de confiance de récupérer votre courrier. Les boîtes aux lettres pleines sont d’excellents indicateurs pour les cambrioleurs. Si vous ne pouvez pas confier cette tâche à une tierce personne, il est possible de demander aux services postaux de faire transférer votre courrier sur votre lieu de vacances.
  • Vous pouvez demander à un voisin de venir chez vous régulièrement pour allumer les lampes et ouvrir puis fermer vos volets. Il existe des minuteurs qui allument automatiquement à certaines heures pour simuler une présence.
  • Ne laissez pas de clés sous un pot de fleurs ou sous un paillasson.

Si vous êtes témoin d’un cambriolage, appelez le 17. Ne touchez à rien au risque de faire disparaître des indices.