Passées À venir

Ouverture de la pêche, quelles sont les règles à respecter ?

Depuis le 9 mars, la pêche en eau douce pratiquée sur les cours d’eau, canaux, étangs, lacs et plans d’eau de 1re catégorie est ouverte. Il est nécessaire de suivre certaines règles pour pouvoir pêcher. Rappel de la règlementation.
Sommaire

Depuis le 9 mars, la pêche en eau douce pratiquée sur les cours d’eau, canaux, étangs, lacs et plans d’eau de 1re catégorie est ouverte. Il est nécessaire de suivre certaines règles pour pouvoir pêcher. Rappel de la règlementation.

La pêche est le fait de capturer un poisson sauvage, qui n’appartient à personne. Une règlementation encadre cette pratique. Elle a pour objectif de préserver les ressources et de fixer un cadre pour assurer au poisson de naître, de vivre et lui permettre de se reproduire. Des normes visent à assurer les conditions environnementales favorables pour le poisson.

Ouverture de la pêche, quelles sont les règles à respecter ?


Se munir d’une carte de pêche

Pour pouvoir pêcher, il faut respecter 3 obligations.

D’abord, posséder un justificatif d’adhésion à une AAPPMA (Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique (AAPPMA) qui fournit une carte nominative contre le règlement d’une cotisation pour l’année.

Cette démarche peut être réalisée sur internet sur Cartedepeche.fr. À noter que la carte de pêche n’est pas nécessaire durant la journée annuelle de promotion de la pêche qui a lieu le 1er dimanche de juin.

Le site répertorie grâce à une carte interactive les différentes zones de pêche. Il existe aussi des particularités régionales.

Plusieurs types de cartes :

  • journalière
  • hebdomadaire
  • pour les mineurs de moins de 12 ans
  • pour les femmes, carte découverte femme
  • carte personne majeure ou interfédérale

Payer une redevance et obtenir l’autorisation du propriétaire détenteur du droit de pêche

Ensuite, le pêcheur doit payer une redevance pour la protection du milieu aquatique selon le type de pêche pratiquée. Il s’agit d’une somme de quelques euros, inclus dans le prix de vente des cartes de pêche.

Enfin, il faut avoir l’autorisation du propriétaire détenteur du droit de pêche. Sur les cours d’eau appartenant à la 1re catégorie, la fin de la pêche est fixée au dimanche 15 septembre 2019.

Des sanctions en cas d’infraction

Les pêcheurs se doivent de respecter les règles en vigueur pour la pratique de la pêche en eau douce :

  • durée
  • techniques de pêche
  • taille et quantité de prises

Le site Générationpeche.fr répertorie de manière très détaillée la règlementation pour chaque type de poisson.

À noter que la pêche peut se pratiquer à partir d’une ½ heure avant le lever du jour jusqu’à une ½ heure après son coucher. La pêche nocturne est proscrite.

En cas d’infractions, des sanctions pénales existent. Il s’agit de contraventions de 3e classe avec une amende qui peut atteindre jusqu’à 450 €.



Des zones de pêche interdites

Dans plusieurs zones, la pêche est proscrite, c’est le cas dans :

  • les réserves naturelles
  • les réserves temporaires de pêche
  • les pertuis
  • les passages d’eau à l’intérieur des bâtiments
  • à proximité des barrages et des écluses

Pratiquer la pêche dans une zone proscrite est puni par une amende de 750 €.

En mer, la pêche est autorisée toute l’année, de jour comme de nuit.