Passées À venir

Pass'sport : ce que l'on sait du dispositif d'aide à l'achat d'une licence sportive

L’exécutif va prochainement lancer le pass'sport, un dispositif pour aider les jeunes défavorisés à acheter une licence sportive.
Sommaire

Annoncé par le gouvernement depuis le mois de novembre 2020, le pass'sport commence à prendre forme. En tout, ce dispositif devrait aider 5,4 millions de jeunes à s’acheter une licence sportive.

Pass'sport : ce que l’on sait du dispositif d’aide à l’achat d’une licence sportive

Pass'sport : une aide de 50 euros

Pour le pass'sport, l’État a prévu une enveloppe de 100 millions d’euros. Le dispositif concernera les mineurs âgés entre 6 et 18 ans dont la famille est éligible à l'allocation de rentrée scolaire et tous les mineurs qui sont bénéficiaires de l'allocation AEEH. Ainsi, chaque enfant recevra cette aide d'un montant de 50 euros.

Dans les faits, les familles concernées par le pass'sport devraient recevoir un courrier pendant la deuxième moitié du mois d'août. Puis, elles devront le présenter à l’association sportive que leur enfant aura choisie. Enfin, le club devra transmettre le pass'sport aux services déconcentrés du ministère des Sports afin de se faire rembourser le montant de la réduction.

Par ailleurs, le pass'sport pourra être utilisé en complément des autres aides mises en place par les collectivités locales pour s’inscrire dans un club.

Le gouvernement a donc suivi les recommandations Comité national olympique et sportif français qui proposait de réserver ce dispositif à toutes les familles bénéficiaires de l’ARS (Allocation de rentrée scolaire).

Le nombre de licences sportives en chute

Selon une enquête réalisée par le Comité national olympique et sportif français et publié en octobre 2020, 74 % des clubs ayant répondu ont perdu des licenciés en raison de la crise sanitaire. Si certaines associations s’en sortent mieux que d’autres, la perte de licenciés est estimée en moyenne à 26 %.

Le dispositif est donc très attendu par les clubs pour faire revenir leurs licenciés. Il devrait être expérimenté dans certains territoires dès le mois de juin 2021, avant un lancement dans toute la France prévue pour septembre 2021. Enfin, il pourrait être renouvelé en 2022.