Passées À venir

Prise en charge des patchs anti tabac et gommes à mâcher par l'Assurance maladie pour les fumeurs souhaitant arrêter

Dans la continuité de son plan prévention santé, le gouvernement avait annoncé son souhait de rembourser les substituts nicotiniques fin mars dernier. Après les gommes à mâcher, c’est aujourd’hui au tour des patchs anti tabac d’être remboursés par la sécurité sociale.

En mars dernier, le gouvernement annonçait son plan de prévention pour préserver la santé des Français. Il avait notamment dévoilé ses nouvelles mesures concernant le cancer du col de l’utérus, la vaccination de la grippe en pharmacie, ou encore les traitements anti tabac. Des études scientifiques ont montré que les substituts nicotiniques augmentent les chances d’arrêter de fumer de 50 à 70 %. Ainsi, depuis 2007 ces produits sont pris en charge par l’assurance maladie dans le cadre d’un forfait annuel qui est voué à disparaitre. Puis depuis cette année 2018, certains d’entre eux sont remboursés au même titre que beaucoup de médicaments. Un point sur cette mesure.

Prise en charge des patchs anti tabac et gommes à mâcher par l’Assurance maladie pour les fumeurs souhaitant arrêter



Le forfait d’aide au sevrage du tabac sera supprimé à la fin de l’année 2018

Depuis 2007, les substituts nicotiniques sont pris en charge par l’assurance maladie dans le cadre d’un forfait dont le montant s’élève à 150 euros par an et par individu.

Pour être pris en charge, il est toutefois nécessaire que seul le traitement anti tabac soit mentionné sur la prescription et que les substituts prescrits apparaissent sur la liste établie par l’assurance maladie.

Par ailleurs, lors de la délivrance des produits, le bénéficiaire est tenu de régler directement son pharmacien. Le dispositif du tiers payant n’est en effet pas applicable dans ce cadre.

Le ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé en mars 2018 que ce forfait annuel d’aide au sevrage sera supprimé à la fin de cette année 2018.

Les gommes à mâcher et les patchs anti tabac sont désormais remboursés

Les substituts nicotiniques tels que les gommes à mâcher et les patchs anti tabac ne sont désormais plus pris en charge dans le cadre du forfait annuel d’aide au sevrage, mais remboursés à hauteur de 65 % comme beaucoup de médicaments.

Ce remboursement permet ainsi aux assurés de ne plus avoir à avancer les frais en pharmacie, mais également de permettre à chaque individu, y compris les plus modestes, d’accéder à ces traitements.

Par ailleurs, un prix unique a été établi pour chacun des substituts, quel que soit leur dosage ou leur parfum, garantissant alors aux individus les mêmes tarifs dans toutes les pharmacies.

À noter que certaines complémentaires santé peuvent également prendre en charge une partie des dépenses.

Le site tabac info service : un service d’aide à l’arrêt du tabac

Le site internet tabac info service a été mis en place pour accompagner les personnes qui souhaitent arrêter de fumer.

Sur ce site, elles peuvent notamment évaluer leur rapport au tabac, trouver des fiches pratiques concernant les différentes méthodes pour arrêter de fumer ou accéder à une rubrique de questions/réponses à partir de laquelle elles pourront trouver des réponses à leurs questionnements ou encore adresser des demandes à des experts en tabacologie.

Un annuaire référençant les tabacologues se situant près de chez elles est également disponible.

Enfin, une application peut aussi être téléchargée gratuitement.