Passées À venir

Qu'est-ce que change le Brexit pour les Français ?

Ce mercredi 30 décembre 2020, les dirigeants de l’Union Européenne ont signé l’accord post-Brexit. Qu’est-ce que ça change pour les Français ?
Sommaire

Plus de 4 ans après le référendum sur le Brexit, l’Union Européenne et le Royaume-Uni ont fini par trouver un accord le 24 décembre 2020. Six jours plus tard, ils l’ont ratifié. Ce texte entraîne de nombreux changements pour les Français à partir du 1er janvier 2021. Un site officiel a d'ailleurs été créé pour l'occasion afin de répondre à toutes vos questions.

Qu’est-ce que change le Brexit pour les Français ?

Brexit : la fin de l’Erasmus

Le Royaume-Uni sort du programme Erasmus. Les étudiants français ne pourront donc plus partir étudier le temps d’un semestre ou d’une année entière au Royaume-Uni en payant les mêmes frais de scolarité que dans notre pays. Désormais, ils devront verser des droits d’entrée assez importants afin d’étudier outre-Manche. Rappelons que cette destination était la troisième la plus prisée derrière l’Espagne et l’Irlande.

Le passeport obligatoire dès le 1er octobre 2021, mais pas de permis international

Jusqu’au 30 septembre 2021, la carte d’identité suffit pour aller au Royaume-Uni. Puis, à partir du 1er octobre 2021, le passeport sera obligatoire pour les Français souhaitant voyager outre-Manche. Les expatriés français avant le 1er janvier 2021 pourront toujours utiliser leur carte d’identité pour entrer dans le pays jusqu’en 2025. Et pour un séjour de plus de 6 mois, la demande de visa sera nécessaire.

En revanche, le permis de conduire international ne sera pas exigé tout de suite pour conduire sur le territoire britannique. Vous devez posséder votre permis français avec une traduction anglaise.

Un système de points pour les futurs expatriés

Les Français qui souhaitent émigrer au Royaume-Uni après le 1er janvier 2021 devront désormais trouver un emploi avant leur arrivée sur le territoire. Mais cela ne suffira pas. Un système de points a également été mis en place pour obtenir un visa de travail. Le niveau d’anglais, les ressources financières, le niveau d’études seront jugés avant d’obtenir ce précieux sésame. Le visa sera plus facile à avoir pour un emploi très qualifié ou dans un secteur où le Royaume-Uni manque de candidats. Notons que ces nouvelles règles ne s’appliquent pas pour les Français déjà installés outre-Manche.

Le retour des douanes

Dès le 1er janvier 2021, c’est le retour des douanes. Les entreprises françaises qui exportent au Royaume-Uni devront donc effectuer une déclaration d’exportation et celles qui importent une déclaration d’importation. Pour autant, il n’y aura ni droits de douane, ni quotas. C’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’impôt supplémentaire sur les marchandises.

Des produits alimentaires vont être interdits

L’accord sur le Brexit impose des restrictions sur la nourriture. Ainsi, certains aliments seront interdits lorsque vous arriverez sur le territoire britannique.

Vous ne devrez pas être en possession de viande, de lait, de saucisson, de beurre ou encore de yaourt. Des exceptions seront bien sûr prévues si vous voyagez avec un bébé.

Une hausse des factures de téléphone ?

C’est peut-être l’une des mauvaises nouvelles pour les voyageurs français. Les opérateurs téléphoniques pourront leur facturer des frais supplémentaires. Pour le moment, les abonnés français qui utilisaient leur téléphone au Royaume-Uni pour appeler ou surfer sur le net pouvaient le faire dans la cadre de leur forfait.

Après le 1er janvier 2021, les opérateurs pourraient choisir de surtaxer ces consommations. Même si, à l’heure actuelle, ils indiquent que le Brexit n’aura pas d’impact sur la facture des consommateurs.

Animaux de compagnie : pas de changement pour le moment

Dans les prochaines semaines, il n’y aura pas de changement pour entrer sur le territoire britannique avec un animal de compagnie. Il faudra être en possession d’un certificat sanitaire. Les animaux devront avoir une puce électronique, mais aussi être vaccinés contre la rage. Pour les chiens, la vermifugation (un traitement qui élimine les vers) est obligatoire.