Passées À venir

Réouverture des auto-écoles : Les mesures sanitaires et le calendrier de reprise des examens

Les aspirants au permis de conduire vont pouvoir reprendre leurs leçons. Les auto-écoles ont été autorisées à rouvrir, avec la mise en place de mesures de protection sanitaire. Le point dans cet article.
Sommaire

Les auto-écoles ont été autorisées à rouvrir leurs portes, et les leçons de conduite pourront reprendre presque normalement. Toutefois, pour avoir une date d’examen pratique, les candidats au permis de conduire de catégorie B devront attendre le mois de juin. Le point sur les mesures sanitaires à respecter et le calendrier de reprise des examens.

Réouverture des auto-écoles : Les mesures sanitaires et le calendrier de reprise des examens


Réouverture des auto-écoles

Les auto-écoles ont été autorisées à rouvrir, à condition de respecter des mesures sanitaires de protection strictes pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Les établissements d’apprentissage de la conduite comme les élèves accueillent cette nouvelle avec enthousiasme après 2 mois de fermeture.

Des mesures sanitaires strictes

Les cours et l’examen du Code de la route peuvent reprendre presque normalement, en espaçant les tables et les chaises, en limitant le nombre de participants dans la salle et en demandant aux élèves de se munir d’un masque, de leur propre stylo et parfois de gants.

« Le nombre de personnes est limité à une pour 4 mètres carrés pour les salles d’apprentissage du code. Au lieu de 12 personnes, on ne peut accueillir que 6 élèves à la fois. Le masque est obligatoire pour les élèves et les moniteurs. Le passage sur rendez-vous est préconisé », a expliqué Marie-France Lafont, une gérante d’auto-école à France 3 Régions.

« On a repris [hier], mais on n’a pas encore reçu la fiche métier du ministère des Transports. On s’est basé sur un protocole sanitaire décidé par nos syndicats ». En ce qui concerne les leçons de conduite, le protocole impose le port du masque et la désinfection complète des véhicules après chaque leçon.

« Dans les voitures, le port du masque est obligatoire pour l’enseignant et l’élève », a fait savoir Yannick Jeannel, le Président Grand Est du Conseil national des professions de l’automobile — Éducation routière. « Si l’élève n’en a pas, nous lui fournirons et lui facturerons. Chacun se désinfectera les mains avant de rentrer dans le véhicule, c’est pourquoi les gants ne sont pas nécessaires. Le véhicule sera totalement désinfecté après le passage de chaque élève : commodo, boîte de vitesse, volant, frein à main, tous les accessoires (rétroviseurs, manettes des sièges), le siège de l’élève lui-même, les poignées de porte », a-t-il précisé à France 3 Régions.

Des délais supplémentaires à prévoir pour le passage à l’examen pratique de conduite

Pour le passage à l’examen, rien n’est encore sûr. L’examen pratique de la conduite pour les motos et les poids lourds devrait reprendre le 25 mai. Pour le permis B, ce serait début juin.

Les élèves qui étaient prêts pour l’examen il y a 2 mois doivent se préparer à des délais supplémentaires pour passer leur permis. Entre ceux qui vont devoir reprendre quelques leçons pour rafraichir leurs connaissances et se sentir à l’aise au volant et ceux qui attendent une date pour se présenter à l’examen, selon les régions et les auto-écoles, l’obtention du permis de conduire pourrait être reportée de plusieurs mois par rapport à ce qui était initialement prévu.

« Depuis le 15 mars, tous les examens ont été suspendus. Tous les candidats n’ont pas pu passer le permis. Forcément, il va y avoir un décalage et un goulot d’étranglement au final », a commenté Marc Paput, patron d’une auto-école de Vichy.