Passées À venir

Surdosage de Paracétamol : Un message sur les boîtes pour avertir des risques sur le foie

Le surdosage de paracétamol peut engendrer des risques pour le foie. C’est pourquoi l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) demande aux fabricants de faire apparaître un message d’alerte sur les boîtes des médicaments qui en contiennent. Explications.
Sommaire

Pour prévenir les problèmes hépatiques qui peuvent survenir en cas de surdosage de paracétamol, une alerte figurera prochainement sur toutes les boîtes de médicaments qui en contiennent.

Surdosage de Paracétamol : Un message sur les boîtes pour avertir des risques sur le foie


200 médicaments à base de paracétamol vendus en France

Sur le marché français, pas moins de 200 médicaments contiennent du paracétamol. Il s’agit d’un composé chimique qui est utilisé pour le traitement de la douleur et la fièvre, aussi bien chez les adultes que les enfants.

S’il est pris en respectant les recommandations des professionnels de santé, il est efficace et ne présente pas de risques. À l’inverse, une surdose de paracétamol peut causer des séquelles au foie. Selon le communiqué de l’ANSM, « La mauvaise utilisation du paracétamol est la 1re cause de greffe hépatique d’origine médicamenteuse en France ».

2 messages différents en fonction de la composition du médicament

L’ANSM a lancé en 2018 une consultation publique auprès de 2 300 personnes : 75 % de particuliers, 22 % de professionnels de santé, 1 % d’association de patients et 1 % de représentant de l’industrie pharmaceutique. Celle-ci avait pour but de sensibiliser la population au « risque de toxicité » que présente une surconsommation de paracétamol pour le foie. 97 % des sondés se sont dits favorables au marquage d’un message alertant de ce risque sur les boîtes de médicaments.

Pour ce qui est des spécialités qui ne contiennent que du paracétamol, l’ANSM demande aux laboratoires d’apposer le message suivant : « Surdosage = Danger » — « Dépasser la dose peut détruire le foie ». Des informations complémentaires figureront au dos de la boîte, comme la posologie à respecter, la durée qu’il est nécessaire de laisser entre chaque prise ou encore les médicaments à éviter en complément.

Puis pour les médicaments qui contiennent du paracétamol et d’autres substances actives, il est demandé aux fabricants de faire apparaître le message d’alerte suivant : « Surdosage = Danger » — « Ne pas prendre un autre médicament contenant du paracétamol ».