Passées À venir

Comment reconnaître les mails frauduleux usurpant le nom de la CAF ?

Les cybercriminels utilisent souvent le nom, le logo, ou l’entête des organismes officiels pour tromper leurs victimes. La CAF (Caisse d’allocations familiales) n’est pas en reste et met en garde les citoyens contre l’utilisation non autorisée de son nom lors d’actions de piratage de données personnelles ou dans des emails frauduleux.
Sommaire

La caisse d’allocations familiales met en garde ses allocataires et les citoyens en général contre les tentatives de piratage ou actes de malveillance effectués par des pirates informatiques usurpant son nom ou son logo pour gagner la confiance de leurs victimes. Comment déjouer les tentatives de phishing ? Que faire en cas de réception d’un mail frauduleux ? Réponses dans cet article.

Comment reconnaître les mails frauduleux usurpant le nom de la CAF ?


Comment reconnaître un mail frauduleux ?

Si vous ouvrez un email de votre CAF vous demandant de communiquer des informations personnelles ou de cliquer sur un lien, soyez prudent.

Tout d’abord, vérifiez l’expéditeur. En général, les courriels d’information provenant de votre caisse d’allocations familiales arrivent sur votre boite mail sous l’objet « Votre CAF vous informe », et sont envoyés depuis l’adresse « noreply@courriel.caf.fr » qui affiche « Votre CAF » comme expéditeur. Parfois, il arrive que votre caisse vous informe de la réception d’une démarche ou vous communique une information grâce à l’adresse mail « ne_pas_repondre_dialogue@caf.fr ». Vous ne pouvez pas échanger avec elle en répondant à cette adresse. Il s’agit en effet d’une boite automatique.

Une autre manière de vérifier la véracité du contenu d’un mail est de contacter un conseiller CAF par téléphone. Demandez-lui de confirmer les informations reçues ou celles que l’on vous demande. Autrement, connectez-vous à votre espace allocataire en passant par votre navigateur internet et non pas depuis le courriel reçu. Les demandes de renseignements de votre caisse ainsi que les informations qu’elle vous communique figurent sur votre messagerie sécurisée. Vous pouvez également la contacter par ce biais.

D’une manière générale, vérifiez que les mises à jour de sécurité sont faites sur vos ordinateurs et mobiles, que vous possédez un antivirus à jour.

Que faire si vous avez reçu un courriel usurpant le nom de votre CAF ?

Si après vérifications, vous êtes certain qu’il s’agit d’un email frauduleux, vous pouvez effectuer un signalement sur la plateforme phishing-initiative et ainsi contribuer à la lutte contre le piratage des données. Tout contenu illicite et tentative d’hameçonnage peut aussi être signalé sur le site internet-signalement.

Ne répondez pas à cet email, ne cliquez pas sur d’éventuels liens ou boutons, n’utilisez pas les numéros de téléphone qu’il pourrait contenir et ne transmettez aucune information. Supprimez-le simplement de votre boite de réception.

Que faire si vous avez transmis des données personnelles ?

S’il s’agit de la transmission de vos données bancaires (coordonnées bancaires ou numéros de carte de crédit), informez-en immédiatement votre banque et faites opposition sur votre carte.

Si vous avez communiqué votre identifiant et code confidentiel pour accéder à votre espace personnel, avisez immédiatement votre CAF pour qu’elle puisse vous envoyer un nouveau code confidentiel.

Enfin, si vous avez transmis des documents relatifs à votre identité (attestation de sécurité sociale, copie de carte vitale ou de papiers d’identité), vous devez vous rendre à la gendarmerie ou au commissariat rapidement pour porter plainte.