Passées À venir

Décrocher un entretien avec une lettre de motivation efficace : les codes à respecter

Pour écrire une bonne lettre de motivation, il existe quelques astuces, mais aussi des pièges à éviter. Voici quelques conseils pour optimiser vos chances de décrocher un entretien rapidement.
Sommaire

De nos jours, l’utilité de la lettre de motivation est de plus en plus décriée. À l’heure du fonctionnement en réseau où tout doit être rapide et efficace, certains recruteurs ne lisent plus les candidatures par manque de temps ou de conviction. D’autres au contraire, s’appuient dessus pour se faire une première impression du postulant. Dans les deux cas, l’absence de lettre de motivation sera remarquée et ne vous aidera pas à marquer des points. Alors, comment procéder pour capter l’attention de son interlocuteur et décrocher un entretien ? Explications.

Décrocher un entretien avec une lettre de motivation efficace : les codes à respecter




Lettre manuscrite ou tapée à l’ordinateur ?

La réponse est claire, la lettre de motivation doit toujours être dactylographiée (sauf consigne spécifique contraire). Il est impératif qu’elle soit rédigée sur un logiciel de traitement de texte numérique. De plus, il faut prendre le soin de nommer le fichier de manière appropriée afin de faciliter la gestion de votre candidature en permettant au recruteur de la retrouver facilement (exemple : votrenom.doc).

Pour un envoi dématérialisé, il est d’usage de mettre en pièces jointes votre CV et votre lettre de motivation tout en rédigeant quelques lignes de présentation dans le corps du mail. Veillez toutefois à ne pas faire un copier-coller de l’intégralité de votre texte au risque de vous répéter et susciter de l’ennui !

Choisissez une typographie classique, aérée, et une taille de caractère assez grande pour être lue confortablement. La lettre de motivation doit être relativement brève (une page maximum) et surtout efficace.

Structure de la lettre de motivation : des codes à respecter

Vous êtes libre de faire preuve d’originalité dans la rédaction de votre courrier. Toutefois, une structure classique et efficace sera le « vous-moi-nous », articulée en trois paragraphes autour de :

  • l’entreprise que vous souhaitez intégrer : Montrerez en quelques lignes que vous êtes renseigné sur votre futur employeur, vous pouvez citer un fait d’actualité comme une fusion, un rachat, le développement d’une filiale à l’étranger, des savoir-faire et valeurs de l’entreprise. Vous trouverez ces informations facilement en ligne.
  • vos talents, qualités et compétences : Essayez de trouver le ton juste entre savoir se vendre et trop en faire. Tous les détails sur votre vie personnelle sont à proscrire. Le recruteur ne souhaite pas connaitre votre âge, votre situation matrimoniale, depuis combien de temps vous recherchez un emploi, encore moins savoir que vous arrivez en fin de droits chez Pôle Emploi. Il est également rédhibitoire de parler de vos relations avec votre ancien patron ou vos anciens collègues. Un seul mot d’ordre, restez professionnel !
  • l’adéquation de vos savoir-faire et des besoins de l’entreprise : Pourquoi le recruteur devrait-il vous choisir vous ? Que pouvez-vous apporter à l’entreprise ? Pourquoi ce poste est-il fait pour vous ? Prenez le temps d’y réfléchir, c’est sans doute dans cette partie que vous pouvez exprimer clairement votre motivation et convaincre l’employeur de vous accorder un entretien.

Comment être original et se démarquer ?

Pour être original, nul besoin d’écrire de toutes les couleurs ou de rédiger votre lettre sur un parchemin !

Il s’agira avant toute chose d’être authentique et d’éviter les formules toutes faites du genre « je suis sérieux et motivé ». Recherchez dans vos expériences précédentes, ou, si vous débutez, dans vos traits de caractère ce qui est important pour l’entreprise et en adéquation avec le poste souhaité.

Vos qualités relationnelles seront importantes à valoriser si vous postulez pour un travail d’équipe, votre autonomie et votre esprit d’initiative si vous êtes censé travailler seul sur un poste de commercial...

N’hésitez pas à faire référence à vos précédents succès pour appuyer ce que vous dites, par exemple si vous avez reçu des prix ou des récompenses ou inclure un lien internet où votre travail peut être vu. Faites attention toutefois à ne pas répéter votre CV.

Il est également important de personnaliser votre lettre de motivation en fonction de l’entreprise et du poste que vous recherchez. Quand bien même vous postulez partout et pour des postes similaires, il sera toujours apprécié une petite référence à l’entreprise que vous souhaitez rejoindre, qui montrera justement que vous ne postulez pas « à la chaine » et que vous souhaitez intégrer cette entreprise et pas une autre ou ce poste et pas n’importe lequel. Cela ne peut que jouer en votre faveur et mettre en valeur votre profil.





Attention aux fautes d’orthographe

On ne le répètera jamais assez, relisez-vous ! Et même plusieurs fois !

Même si le poste que vous visez ne nécessite pas d’avoir des compétences rédactionnelles d’exception, votre lettre sera placée dans la corbeille à la première faute d’orthographe. Essayez de faire relire votre texte par plusieurs personnes autour de vous, et si vous êtes seul, servez-vous au minimum d’un correcteur orthographique sur internet.

Terminer sa lettre de motivation

Pour finir, sollicitez un entretien et clôturez par une formule de politesse courte et simple.