Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr

Dyslexie, troubles du langage... : pour un élève qui a des troubles de l’apprentissage, il est possible de mettre en place un PAP (Plan d’accompagnement personnalisé). Qui et comment demander un PAP ? Qui l’élabore et comment est assuré son suivi ?

Élaboration d'un Plan d'accompagnement personnalisé (PAP) pour un élève qui a des troubles de l'apprentissage

Composé uniquement de mesures pédagogiques, le Plan d’Accompagnement Personnalisé (PAP) s’adresse aux jeunes dont les difficultés scolaires résultent de troubles de l’apprentissage (dyslexie, troubles du langage, etc.). Les jeunes présentant une pathologie ou un handicap ne sont donc pas concernés par ce dispositif. Qui peut en faire la demande ? Comment le mettre en œuvre ? Qui sont vos interlocuteurs ?

Élaboration d’un Plan d’accompagnement personnalisé (PAP) pour un élève qui a des troubles de l’apprentissage

Qu’est-ce que le Plan d’accompagnement personnalisé ?

Il s’agit d’un dispositif interne à l’école (ou à l’établissement) mis en place lorsqu’un élève, atteint de troubles des apprentissages présente des difficultés scolaires durables sans reconnaissance de handicap.

Les mesures pédagogiques alors mises en œuvre doivent aider le jeune à suivre les enseignements prévus au programme : temps supplémentaire, usage de l’ordinateur ou d’une calculatrice, repères visuels, adaptation des cours, limitation des quantités d’écrits, etc.

Qui peut demander un PAP ?

Le PAP peut être demandé par l’élève s’il est majeur, ses représentants légaux s’il est mineur, le conseil des maîtres (école), le conseil de classe ou le professeur principal dans le second degré.

Dans tous les cas, la demande doit être effectuée auprès du directeur ou du chef d’établissement. Ce dernier doit obtenir l’accord de la famille avant de lancer le dispositif.

Comment le PAP est-il mis en place ?

Les troubles de l’apprentissage doivent être constatés par le médecin scolaire ou par le médecin traitant du jeune. À cette fin, l’examen réalisé peut être complété par un bilan psychologique ou paramédical.

Le médecin scolaire émet ensuite un avis pour la mise en place du PAP. En cas de désaccord avec l’avis rendu, vous pouvez faire appel au médecin conseiller technique du DASEN (directeur académique des services de l’Éducation nationale).

Élaboration du plan d’accompagnement

Le PAP est un document normalisé composé de quatre fiches : une pour l’école maternelle, une pour l’école élémentaire, une pour le collège, une pour le lycée.

Il présente la situation du jeune et regroupe l’ensemble des aménagements et adaptations dont celui-ci bénéficie tout au long de sa scolarité.

Il est bâti par l’équipe éducative en concertation avec la famille et les professionnels qui suivent le jeune.

Le PAP est ensuite mis en œuvre par le ou les enseignants de l’élève. Au collège et au lycée, c’est le professeur principal qui est généralement chargé de sa coordination.

Comment est assuré le suivi du PAP ?

Le suivi du PAP est assuré par le responsable de sa mise en œuvre. Il veille à ce que chaque année, le dispositif fasse l’objet d’une actualisation au regard des progrès réalisés par l’élève et du programme à venir.

Il s’assure également de la bonne transmission du dossier lors d’un changement d’établissement.

 






Les démarches connexes

 
Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr