Passées À venir

Acheter un médicament en ligne sans ordonnance

Par souci de discrétion, de nombreux Français se tournent vers Internet pour acheter leurs médicaments. Cette démarche est-elle fiable et légale ?
Sommaire

Par discrétion ou même par honte, de plus en plus de Français font le choix d’acheter leurs médicaments sans ordonnance sur Internet. Problème : la vente de médicaments sans ordonnance est interdite en France.

Acheter un médicament en ligne sans ordonnance


Plusieurs sites Internet contournent la loi française

Le Code de la santé publique précise qu’il est interdit de vendre sur Internet des médicaments nécessitant une ordonnance. Seuls les professionnels disposant d’une officine ou d’une pharmacie déclarée en France sont autorisés à exercer cette activité.

De nombreux sites Internet basés à l’étranger commercialisent leurs produits en France alors qu’ils contreviennent à ces conditions. Ils mettent tout en œuvre pour obtenir une certaine crédibilité auprès des consommateurs en proposant notamment des contenus écrits parfaitement rédigés, en mettant en valeur des citations de médecins ou encore en utilisant le sigle des pharmacies d’autres pays.

En revanche, un registre disponible sur le site de l’Ordre des pharmaciens liste les sites des officines autorisées à vendre des médicaments sans ordonnance, à condition qu’ils ne soient pas soumis à la prescription obligatoire d’un médecin.

La vente de médicaments en ligne peut présenter un réel danger

En commandant des médicaments en ligne sans ordonnance, les acheteurs risquent de recevoir des contrefaçons. 50 % des médicaments vendus sur des sites Internet non autorisés ne sont pas valables, selon l’OMS (Organisation mondiale de la Santé).

Principes actifs en quantités insuffisantes, absence de principe actif, produits toxiques, voire mortels… Les faux médicaments peuvent présenter un grave danger pour la santé des malades. Ces dernières années, les autorités publiques ont multiplié les campagnes d’information et de sensibilisation à destination du grand public.

Face à la méfiance croissante des utilisateurs, certains sites, plutôt que de fournir directement des médicaments, concentrent uniquement leurs activités sur la réalisation de diagnostics en ligne et la délivrance d’ordonnances.

Médicaments en ligne : que faire en cas de doute ?

Certains médicaments falsifiés ou contrefaits ressemblent tellement au produit authentique qu’ils trompent aussi bien les professionnels de la santé que les patients.

Vous pensez être en la possession d’un faux médicament ou d’un médicament suspect ? Pour lever le doute, apportez la boîte de médicaments à votre pharmacien ou votre médecin.

Si vous avez accès à Internet, vous pouvez consulter le site Internet de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) ou celui du Conseil de l’Ordre national des pharmaciens et procéder au signalement de ce médicament.