Passées À venir

Beaujolais nouveau 2020 : 5 questions pour tout savoir

Pour la première fois depuis 1951, le lancement du Beaujolais nouveau se fera sans aucune grande festivité. Mais quelle est l'origine de ce vin AOC ? Quel goût aura le Millésime 2020 ?
Sommaire

Ce jeudi 19 novembre 2020, les Lyonnais ne descendront pas dans les rues pour savourer le Beaujolais nouveau. Les caveaux des viticulteurs et les brasseries parisiennes ne seront, eux aussi, pas à la fête. Aucune manifestation ne sera organisée au Japon ni aux États-Unis. Car pour la première fois, Covid-19 oblige, les festivités organisées autour du lancement du Beaujolais nouveau 2020 ont été annulées.

Beaujolais nouveau 2020 : 5 questions pour tout savoir

Quelle est l’histoire du Beaujolais nouveau ?

Son histoire commence le 11 mars 1951, lors de la suppression par le gouvernement du « principe d’échelonnement de sortie des vins des propriétés », c’est-à-dire les dates précises de sortie des vins dans le commerce. Le 8 septembre 1951, un autre arrêté stipule que les vins AOC (appellation d’origine contrôlée) ne seront vendus qu’à partir du 15 décembre. Les vignerons du Beaujolais sont vent debout contre cette réforme. Ils demandent à vendre leur vin avant cette date. Ils obtiendront gain de cause le 13 novembre 1951. Le Beaujolais nouveau est ainsi né.

Mais pourquoi est-il commercialisé dès le troisième jeudi de novembre ? Tout simplement, car c’est la réglementation en vigueur. L’article D645-17 du code rural indique « les vins commercialisés avec la mention nouveau, primeur doivent être mis à destination du consommateur lors du troisième jeudi du mois de novembre de l’année de récolte ».

Où et comment est-il produit ?

Le Beaujolais nouveau est produit dans les appellations d’origine contrôlée Beaujolais et Beaujolais-villages (entre Mâcon et Lyon). L’AOC Beaujolais comprend 96 communes et l’AOC Beaujolais-villages est située dans 38 communes. En tout, ces deux appellations couvrent près de 8 000 hectares de vignes.

Issu d’un seul cépage, le gamay noir à jus blanc, il est conçu selon un cahier des charges assez précis. Mais selon les domaines, les producteurs de vin optent pour la macération carbonique ou alors la macération traditionnelle. C’est ce qui lui donne sa couleur.

Combien de bouteilles ont été vendues en 2019 ?

Quelque 11,6 millions de bouteilles ont été commercialisées en France en 2019. Cela représente 87 000 hectolitres. Et près de 10 millions de bouteilles ont été vendues dans plus de 100 pays étrangers. Le Japon est le plus grand importateur de Beaujolais nouveau. Près de 5 millions de bouteilles y ont été achetées en 2019. Les États-Unis, avec 1,7 million de bouteilles, et le Canada, avec 600 000 bouteilles complètent le podium. Et le premier importateur européen est la Suisse avec 280 000 bouteilles.

Beaujolais nouveau 2020 : quel goût a-t-il ?

Chaque année, la question revient. Si le goût de la banane ou de la framboise avait marqué les amateurs de vin ces dernières années, le millésime 2020 devrait plutôt tendre vers le fruit noir. Même si, ce ne sera pas une généralité.

« Il n’y a plus un nouveau, mais une diversité de nouveaux ; des classiques et traditionnels de maisons et caves reconnues, des nouveaux élaborés par de jeunes vignerons, un peu de bio, des Beaujolais-Villages nouveaux, une pincée de rosés… ; des plus légers, d’autres plus enveloppés, bref tout un choix pour tous les goûts », rappelle Dominique Piron, président d’Inter Beaujolais, l’interprofession des vins du Beaujolais.

Comment célébrer le Beaujolais nouveau cette année ?

À cause de l’épidémie de Covid-19, le Beaujolais nouveau 2020 devra être fêté en comité restreint. Pour que les amateurs de vin soient au courant des manifestations organisées près de chez eux, un site web a été créé. Il regroupe tous les bistrots et les domaines ouverts et de nombreux événements.