Passées À venir

Carte des départements concernés par une restriction d'eau

En période de sécheresse, il est primordial de limiter sa consommation d’eau. Certains départements sont par ailleurs amenés à prendre des mesures pour réaliser des économies d’eau. Un point sur la situation actuelle.

Au 1er juillet 2018, les ressources en eaux sont globalement suffisantes sur le territoire français. Toutefois, lorsque les pluies sont faibles et que l’utilisation en eau est trop importante, les nappes phréatiques s’en trouvent lourdement impactées. Il convient donc en période de sécheresse de réaliser des économies d’eau. Il appartient ainsi aux préfets de prendre les mesures nécessaires au sein de leur territoire. À l’heure actuelle, 24 départements se voient appliquer des restrictions d’eau. Un point sur la situation.

Carte des départements concernés par une restriction d’eau



Des mesures de restriction d’eau pour les départements en alerte

Le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) a pour principale mission de surveiller le niveau des nappes phréatiques en France. Il publie à ce titre des bulletins mensuels présentant l’état actuel du niveau d’eau sur le territoire national.

En fonction du niveau des nappes, les préfets peuvent être amenés à prendre des mesures de restriction d’eau sur leur département. Ce 23 juillet 2018, ce sont 24 départements qui sont concernés.

À noter que les seuils à partir desquels des arrêtés de sécheresse sont pris sont définis localement.

Consulter la carte des arrêtés préfectoraux en ligne

Le ministère de la Transition écologique et solidaire met à disposition du public une carte leur permettant de prendre connaissance des départements touchés par la sécheresse et faisant l’objet d’un arrêté de restriction d’eau. Pour chaque territoire sont indiqués le niveau d’alerte et les mesures applicables en leur sein.

Les départements appelés à faire preuve de vigilance sont représentés en gris. Sur ces zones, les particuliers comme les professionnels sont fortement invités à réduire leur consommation en eau.

Les zones jaunes correspondent aux départements en alerte. La consommation en eau des professionnels peut être limitée, voire même interdite plusieurs jours par semaine. Quant aux particuliers, ces derniers se voient dans l’obligation de respecter certaines mesures telles que l’interdiction totale ou partielle d’utiliser de l’eau pour arroser leur jardin, laver leur véhicule ou pour toute autre activité nécessitant un usage de cette ressource.

Les départements en alerte renforcée sont signalés en orange. Dans cette situation, les restrictions applicables aux professionnels comme aux particuliers sont plus importantes.

Enfin, les zones rouges sont les départements en niveau de crise. Toutes les consommations d’eau non prioritaires sont interdites.