Passées À venir

Chauffeurs VTC : Obligation de détenir une carte sécurisée à partir du 1er mars 2020

Le secrétaire d’État chargé des Transports a annoncé que les cartes non sécurisées des chauffeurs de VTC seront interdites à compter du 1er mars 2020. Elles ne permettront plus aux chauffeurs de pratiquer leur activité, cela afin de limiter la fraude. Voici de quoi il en retourne.
Sommaire

À partir du 1er mars prochain, seuls les chauffeurs de VTC muni d’une carte sécurisée pourront continuer à exercer leur profession. Le ministre des Transports a annoncé la fin des cartes non sécurisées afin de lutter contre la fraude. Explications.

Chauffeurs VTC : Obligation de détenir une carte sécurisée à partir du 1er mars 2020


Une directive pour limiter les fraudes

C’est dans un communiqué rendu public le 3 janvier dernier que Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d’État chargé des Transports, a annoncé qu’à partir du 1er mars 2020, seules les cartes sécurisées VTC seront valables pour continuer à exercer la profession de chauffeur.

Introduites à partir de 2017, elles ont pour but de faciliter les contrôles tout en sécurisant la pratique de la profession. En effet, la prolifération de faux documents pouvait engendrer la confusion auprès des usagers.

Les anciennes cartes toujours en circulation

Si les nouvelles cartes sécurisées sont délivrées depuis septembre 2017, les anciennes restent encore en circulation.

Les chauffeurs sont donc invités à se procurer la nouvelle carte produite par l’imprimerie nationale, s’ils veulent continuer à exercer.

Comment renouveler sa carte pour une version sécurisée ?

Pour l’heure, seuls 18 000 chauffeurs ont fait renouveler leur carte pour une version sécurisée.

Les chauffeurs de VTC non titulaires de la carte sécurisée peuvent faire une demande de titre sécurisée auprès de leur préfecture. Il convient de contacter leurs services afin de connaître les modalités de demande.



Un contrôle facilité

Afin de faciliter le contrôle des nouvelles cartes, le ministère des Transports a mis en place une plateforme accessible à tous sur internet, intitulée « Authentification VTC CONTRÔLE ».

Depuis la mise en service de l’interface de vérification en juillet dernier, 32 000 connexions ont été comptabilisées. Ainsi, chaque usager peut facilement vérifier la validité de la carte professionnelle de leur chauffeur. Une sécurité supplémentaire qui renforce la protection, tant des passagers, que celui des usagers de la route.