Passées À venir

Circulation différenciée mise en place à Paris

Avec les pics de températures et la pollution, la circulation différenciée s’applique dès ce mercredi 26 juin à Paris et en petite couronne.
Sommaire

De manière inédite, les automobilistes munis de vignettes Crit'Air 3 ne peuvent pas prendre le volant ce mercredi 26 juin. Cette interdiction s’applique sur un périmètre localisé à l’intérieur de l’autoroute A86. Ainsi, seuls les véhicules électriques ou disposant d’une vignette Crit'Air 1 et 2 peuvent circuler au sein de la capitale et de sa petite couronne.

Circulation différenciée mise en place à Paris


Les véhicules arborant une vignette 3, 4 ou 5 sont interdits de circulation

4,7 millions de voitures franciliennes — sur les 8 millions en circulation en Île-de-France — ne peuvent pas circuler ce mercredi 26 juin. Cela concerne les diesels immatriculés avant le 31 décembre 2010 et les véhicules essence antérieurs au 31 décembre 2005. Ainsi, seuls les véhicules électriques ou disposant d’une vignette Crit'Air 1 ou 2 sont autorisés au sein de la capitale.

« Il faut regarder la réalité en face qui est celle de l’augmentation de la pollution de l’air lorsqu’il y a une vague de chaleur, une canicule, comme celle que nous connaissons aujourd’hui », a indiqué mardi 25 juin François de Rugy, ministre de la Transition écologique.

Selon les données d’Airparif, le seuil d’information de pollution à l’ozone (établi à 180 microgrammes par mètres cubes) sera franchi aujourd’hui. Désormais, la circulation différenciée sera appliquée de manière automatique « si le seuil d’information sur un polluant est dépassé pendant deux jours au moins, ou dès que le seuil d’alerte est atteint ».

Des amendes pour non-respect de la circulation différenciée

Depuis ce matin 5h30, les forces de l’ordre sont mobilisées pour faire respecter les mesures antipollution. Ils vérifient que les automobilistes en circulation ont bien apposé leur vignette Crit'Air sur leur pare-brise. Durant cet épisode de pollution, le but est de proscrire les véhicules particulièrement polluants.

En cas d’infraction, l’amende qui s’applique est une contravention de 3e classe : 68 € pour une automobile, 135 € pour un poids lourd.

Pour permettre aux Franciliens de se déplacer, un ticket antipollution au tarif de 3€80 est mis en vente ce mercredi. Il est valable toute la journée et permet d’emprunter tout le réseau francilien.