Passées À venir

Circulation différenciée en région parisienne mardi 23 juillet

Suite à un pic de pollution prévu ce mardi 23 juillet, près de 60 % des véhicules immatriculés en région parisienne ne peuvent pas circuler dans le périmètre intérieur de l’autoroute A86.
Sommaire

En prévision du franchissement du pic de pollution à l’ozone ce mardi 23 juillet, les véhicules munis de vignettes Crit'Air 3, 4 ou 5 ainsi que ceux qui n’en disposent pas ne sont pas autorisés à circuler à Paris et dans la petite couronne, dans une zone localisée à l’intérieur de l’A86 (hormis celle-ci). Ce dispositif avait déjà été mis en place au mois de juin durant la canicule.

Circulation différenciée en région parisienne mardi 23 juillet


60 % parc automobile francilien interdit à la circulation

Au total, plus de 4,7 millions de véhicules (sur 8 millions en région parisienne) ne peuvent pas circuler aujourd’hui en raison de la mise en place de la circulation différenciée. Cela représente près de 60 % du parc automobile francilien. Les voitures immatriculées en dehors de la région parisienne qui ne possèdent pas de vignettes Crit'Air 1 ou 2 sont également interdites dans Paris intramuros et sa petite couronne.

Cette organisation est mise en place depuis 5 h 30 ce matin et durera jusqu’à minuit.

68 € d’amende pour une voiture en infraction

Les conducteurs d’une voiture ou un deux-roues motorisé encourent une amende de 68 € en cas de non-respect de la circulation différenciée. Elle est de 135 € pour les camions.

Les vitesses maximums autorisées dans la zone concernée sont également abaissées à 110 km/h sur le réseau autoroutier, 90 km/h sur axes rapides et à 70 km/h sur les routes secondaires.

Comme à chaque épisode de pollution, la région Île-de-France met à disposition de Franciliens un ticket au prix de 3,80 € permettant d’emprunter l’ensemble du réseau de transports en commun, valable toute la journée.

Des restrictions aussi en région lyonnaise

La circulation différenciée sera aussi appliquée ce mardi 23 juillet à Lyon, Caluire-et-Cuire et Villeurbanne, a indiqué le préfet du Rhône.

Cette limitation sera moins forte qu’en région parisienne et les voitures possédant une vignette Crit’Air 3 sont autorisées à circuler dans l’agglomération.