Passées À venir

Passer le permis moto : Code, épreuve pratique hors circulation et en circulation

Pour assurer une meilleure formation à la sécurité aux futurs motocyclistes, le permis moto a fait peau neuve. Voici tous les changements dont il est question depuis le 1er mars 2020.
Sommaire

Depuis le 1er mars 2020, les épreuves du permis moto ont évolué. L’objectif étant de renforcer la formation à la sécurité des futurs motocyclistes. Le permis moto conserve sa structure initiale en trois parties : le Code, l’épreuve pratique hors circulation (plateau) et l’épreuve pratique en circulation. Cependant, quelques modifications ont été apportées. Le point sur le déroulement des épreuves pour les candidats au permis A1 ou A2.

Passer le permis moto : Code, épreuve pratique hors circulation et en circulation




Un Code spécifique aux motards

L’épreuve du Code n’est plus la même que celle des automobilistes. En effet, la grande nouveauté de ce nouveau permis moto réside essentiellement dans la création d’un Code moto, appelé « examen théorique motocyclette ».

Il est proposé aux candidats sous forme de 40 questions illustrées (images) ou animées (vidéos) et porte sur les règles de circulation et de bonne conduite en moto. Cet examen a lieu dans les centres des organismes agréés.

Pour le valider, les candidats doivent obtenir au moins 35 bonnes réponses. Ce Code est valable 5 ans après la date d’obtention, dans la limite de 5 passages à l’examen pratique.

Jusqu’au 31 août 2020, certains candidats n’ont pas à passer cette épreuve théorique. Cela concerne ceux qui se sont inscrits au permis A1 ou A2 avant mars 2020, à condition qu’ils aient obtenu leur Code entre mars 2015 et mars 2020 ou qu’ils en soient dispensés parce qu’ils ont obtenu une catégorie de permis de conduire entre mars 2015 et mars 2020.

L’épreuve plateau plus courte, mais continue

Avec la mise en place de l’examen théorique motocyclette, les candidats au permis moto n’ont plus à subir l’interrogation orale et ne procèdent plus aux vérifications techniques.

L’épreuve pratique hors circulation ne dure désormais que 10 minutes sur un parcours de 6 manœuvres enchaînées :

  • Déplacer la moto moteur éteint
  • Déplacer la moto à allure réduite et sans passager
  • Effectuer un freinage d’urgence
  • Déplacer la moto à allure réduite avec un passager
  • Réaliser un slalom
  • Effectuer un évitement

Chaque candidat dispose de 3 tentatives pour réaliser un déplacement de moto sans moteur et de 2 essais pour les déplacements avec moteur allumé. La notation obtenue prend en compte l’ensemble de l’examen plateau. Toute chute élimine de fait le candidat.

L’épreuve pratique en circulation plus ciblée sur la sécurité du motard

Contrairement à l’épreuve plateau, l’épreuve pratique en circulation est rallongée pour passer à 40 minutes. Les examinateurs seront plus pointilleux sur la capacité du candidat à adapter sa trajectoire pour circuler sans danger, sans gêner et sans être pris par surprise.

Les candidats doivent obtenir au moins 21 points sur 27 et éviter les erreurs éliminatoires pour valider cette épreuve.