Passées À venir

Combien peut-on retirer d'espèces chez un commerçant en utilisant la méthode du cash back ?

Le cash back consiste à payer un achat en carte bancaire chez un commerçant au-delà du montant de l’article ou du service pour pouvoir récupérer la différence en espèces. Cette pratique assez répandue en Europe — elle représente désormais environ 7 % des retraits en espèces — commence à se développer en France. Un point sur son fonctionnement.
Sommaire

Payer votre baguette qui coute 1,05 euro en faisant une carte bleue pour un montant de 11,05 euros vous permet, grâce au cash back, de pouvoir retirer 10 euros en espèces chez votre commerçant. Alternative au retrait d’espèces en distributeur, y a-t-il un montant maximal pour ce type de transaction ? Réponse dans cet article.

Combien peut-on retirer d’espèces chez un commerçant en utilisant la méthode du cash back ?


Mais pourquoi utiliser le cash back ?

Le cash back répond a deux besoins principaux.

Il peut être un moyen pour certaines personnes à faibles revenus de mieux contrôler leurs dépenses, en utilisant plus d’espèces et moins de paiements par carte bancaire et pouvoir concrètement avoir en main leur budget hebdomadaire par exemple. Il représente aussi une alternative aux DAB (distributeurs automatiques de billets) qui sont de plus en plus supprimés dans les zones à faible densité de population.

Dans certaines zones rurales parfois majoritairement peuplées par des personnes âgées, le cash back permet à ceux qui ne peuvent pas se déplacer en voiture d’obtenir des espèces dans un commerce de proximité.

Il existe un montant maximal pour les transactions cash back

La pratique du cash back est strictement encadrée par la loi 2018-700 du 3 aout 2018, l’ordonnance 2017-1252 du 9 aout 2017 et le décret 2018-1224 du 24 décembre 2018.

Le client doit toujours effectuer sa demande de cash back AVANT de régler ses achats. Le montant minimal de cash back est de 1 euro et le montant maximal d’un retrait d’espèces chez un commerçant grâce à cette méthode ne peut dépasser 60 euros.

Ce service ne peut pas être utilisé par un client à des fins professionnelles et seuls les paiements par carte bancaire peuvent ensuite faire l’objet d’un retrait d’espèces « cash back ». Les paiements par chèques ne sont pas acceptés pour ce type de transaction.