Passées À venir

De nombreux secteurs embauchent en 2019 : lesquels ?

En France, on compte 2,73 millions de demandeurs d’emploi. Pourtant, certains secteurs embauchent. C’est le cas de l’informatique, du commerce ou de la logistique par exemple. Les grandes métropoles comme Lyon ou Paris continuent de recruter.

Même si la France connaît une situation économique fragile avec une croissance économique faible (1,4 % prévu en 2019) et de nombreuses incertitudes sur le plan international, il existe une pénurie de main-d’œuvre dans certaines professions. Un point sur les secteurs qui recrutent en 2019.

De nombreux secteurs embauchent en 2019 : lesquels ?


Situation de l’emploi en France

D’après les données de l’Insee, le taux de chômage, en France, atteint 9,1 % de la population active. Dans l’hexagone, on compte 2,73 millions de demandeurs d’emploi.

Néanmoins, selon les données de l’Acoss (Agence centrale des organismes de sécurité sociale), le marché du travail a récemment retrouvé des couleurs. Elle note une augmentation des recrutements en CDI de 10 % fin 2018, tandis que les CDD progressaient de 2,5 % à la même période.

Fin 2018, 1,4 million d’offres d’emplois étaient disponibles sur toute la France selon Adecco.

Au palmarès des secteurs qui recrutent, on trouve les métiers de la logistique (44 438 offres), en 2e position les mécaniciens automobiles (35 291 offres) et les chauffeurs livreurs (32 689 offres).

De nombreuses offres en région parisienne et Rhône-Alpes

Il existe des disparités géographiques, certains territoires proposent plus d’offres d’emplois que d’autres.

Par exemple, la région Île-de-France proposait 287 530 offres d’emploi fin 2018, un record à l’échelle nationale. La RATP et la SNCF ont prévu d’embaucher 5 300 personnes, en 2019. Le secteur de la logistique est aussi en plein essor, notamment avec les deux aéroports internationaux Orly et Roissy. Côté tourisme, Euro Disney prévoit de recruter 1 000 CDI en 2019. Et enfin, le secteur du luxe est aussi très dynamique avec les entreprises du groupe LVMH installées en Île-de-France.

La région Auvergne Rhône-Alpes arrive en 2e position avec 218 892 offres. Puis en fin de classement, la Corse ne compte que 3 087 offres d’emploi.

Les métiers du numérique ont le vent en poupe

« Les créations d’activité les plus importantes sont prévues dans les métiers du digital. La mise en place dans les entreprises du RGPD (Règlement général sur la protection des données), par exemple, crée de nouvelles activités », précise Christophe Catoir, PDG du groupe d’Intérim Adecco, dans un récent entretien accordé au quotidien Aujourd’hui en France. En effet, de nouveaux métiers apparaissent comme les data scientist ou les web designer.

Parallèlement, d’autres métiers continuent de recruter. C’est le cas des développeurs web par exemple.



De nombreux emplois à pourvoir au sein de l’armée

En 2019, l’armée s’apprête à embaucher 21 000 personnes au total, âgées de 18 à 30 ans.

Par exemple, 14 000 postes sont à pourvoir au sein de l’armée de terre, avec un niveau de compétence requis qui s’échelonne du niveau 3e jusqu’à Bac +3. De multiples domaines de spécialité sont aussi recherchés comme l’aéronautique, les systèmes d’information et de communication ou le génie.

L’armée de l’air souhaite embaucher 3 500 personnes, dont des techniciens de l’air, des officiers, mais aussi des pilotes ou encore du personnel chargé des ressources humaines.

La Marine nationale quant à elle veut recruter 3 500 jeunes.

Il existe des possibilités d’évolution assez rapides au sein de l’armée. Pour pouvoir déposer sa candidature, il est nécessaire de respecter plusieurs conditions : avoir la nationalité française, avoir au minimum 17 ans et demi et au maximum 30 ans et enfin avoir participer à la Journée défense et citoyenneté.