Passées À venir

Entreprises : une aide exceptionnelle pour le recrutement d'alternants

Le gouvernement, dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution » a décidé de verser une aide aux entreprises recrutant des alternants.
Sommaire

Une aide exceptionnelle à destination des entreprises qui recrutent des alternants est mise en place par le gouvernement. Ce dispositif a pour but de faciliter l’insertion des jeunes sur le marché du travail, ceux-ci étant très impactés par les conséquences économiques de l’épidémie de Covid-19.

Entreprises : une aide exceptionnelle pour le recrutement d’alternants


Une aide à l’embauche pour les contrats d’apprentissage et les contrats de professionnalisation

Ce dispositif est mis en place dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », présenté le 23 juillet par le Premier ministre Jean Castex, accompagné de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion Élisabeth Borne, du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer et de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal.

Ce plan, qui est doté d’un budget de 6,5 milliards d’euros et qui a pour but d’accompagner les 16-25 ans dans leur insertion professionnelle, contient plusieurs mesures, dont l’aide exceptionnelle à l’embauche pour recruter un alternant.

Le montant de cette aide s’élève à 5 000 euros pour le recrutement d’un alternant de moins de 18 ans, en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, et à 8 000 euros si l’alternant a plus de 18 ans.

Quelles sont les modalités d’attribution de l’aide à l’embauche ?

Cette aide est versée aux entreprises qui recrutent un alternant en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, si le contrat a été signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. Il doit permettre de préparer un diplôme ou un titre allant jusqu’au niveau 7 du cadre national des certifications professionnelles, par exemple un master ou un diplôme d’ingénieur.

Les salariés embauchés dans le cadre de contrats de professionnalisation doivent être âgés de moins de 30 ans. Il peut également s’agir de contrats de professionnalisation expérimentaux ou de certificats de qualification professionnelle (CQP).

Cette aide peut être versée à toutes les entreprises et associations. Elle est versée sans condition aux entreprises de moins de 250 salariés, et se substitue à l’aide unique à l’embauche pendant la première année du contrat.

Les entreprises de 250 salariés et plus, pour bénéficier de cette aide à l’embauche, doivent s’engager à atteindre avant le 31 décembre 2021 un certain pourcentage d’alternants au sein de leurs équipes. Dans le cas contraire, ces entreprises devront rembourser le montant des aides perçues.

Cette aide exceptionnelle est versée à l’entreprise chaque mois, avant le paiement du salaire à l’alternant, et ce pendant la première année du contrat.

Par ailleurs, le gouvernement a décidé de prolonger la durée d’accueil sans contrat d’apprentissage en Centre de formation d’apprentis (CFA) de 3 à 6 mois, à compter du début du cycle de formation. Les jeunes concernés sont ceux entrés en formation entre le 1er août et le 31 décembre 2020. Cette mesure a pour but de les aider à trouver un employeur.