Passées À venir

La formation pour le permis AM a été renforcée au 1er mars 2019

L’apprentissage du permis AM (ex BSR) est destiné aux conducteurs de scooters et motos de moins de 50 cm3 et aux voiturettes. Plusieurs modifications sont intervenues au 1er mars 2019. Quelles sont les nouveautés du permis AM ?
Sommaire

Le permis AM (Apprentis Motards) est dédié à la conduite de scooters et de voiturettes sans permis. Depuis le 1er mars 2019, des changements relatifs à la période d’apprentissage et à la sécurité des conducteurs sont intervenus. Quels sont-ils ?

La formation pour le permis AM a été renforcée au 1er mars 2019


Conducteurs concernés par le permis AM

Le permis AM est accessible aux jeunes de plus 14 ans. Il leur permet de conduire un scooter. Ceux qui sont âgés de plus de 16 ans peuvent s’adonner à la conduite d’une voiturette sans permis.

Pour suivre cette formation, ils doivent néanmoins être titulaires de l’ASSR 1 et 2 (Attestation scolaire de sécurité routière), épreuves passées au collège, en classe de 5e et 3e.

Un arrêté du 18 décembre 2018 modifie plusieurs aspects de l’apprentissage. Depuis le 1er mars 2019, la période de formation minimale obligatoire a augmenté. Elle est passée de 7 heures à 8 heures minimum et doit être repartie sur 2 demi-journées. La durée d’apprentissage quotidienne ne doit quant à elle pas excéder 4 heures.

Une heure supplémentaire dédiée à la sensibilisation des jeunes aux dangers de la route

Cette heure supplémentaire, qui fait passer le temps de formation de 7 à 8 heures, est affectée à la prévention face aux risques que l’on peut rencontrer sur la route. Au cours de cette séance, les mineurs doivent obligatoirement être accompagnés d’un adulte (parent ou responsable légal) afin de les mobiliser et les sensibiliser eux aussi.

D’après les chiffres de la sécurité routière, 43 % des motocyclistes qui ont perdu la vie en 2018 étaient âgés de 18 à 24 ans.

Cette heure de formation supplémentaire devrait faire augmenter légèrement le coût du permis. Pour information, dans une auto-école, le prix de la formation s’établit entre 150 € et 400 €.

6 heures de pratique au minimum

Pour ce qui est de la période de formation pratique, elle gagne en souplesse. Elle est composée d’au moins 1 heure pour la formation « plateau », c’est-à-dire hors circulation, et de 3 heures minimum pour la formation sur la route.

Le total des 2 parties doit être de 6 heures minimum. Le candidat disposera d’un livret d’apprentissage qui lui sera donné lors de son inscription à la formation pratique.



Un équipement plus complet

L’autre nouveauté concerne l’équipement.

Dorénavant, un équipement de base est obligatoire pour effectuer la formation pratique. Tous les jeunes conducteurs devront être munis d’un casque homologué, de gants prévus pour la pratique de la moto, d’un blouson ou d’une veste à manches longues, d’un pantalon ou d’une combinaison et enfin de bottes ou de chaussures montantes.

S’ils ne disposent pas de tout ce matériel, ils ne pourront pas suivre la formation pratique. Cette formalité est cruciale, car 16 % des conducteurs de scooters ne posséderaient aucun équipement.