Passées À venir

La « marche du siècle » pour le climat aura lieu ce samedi 16 mars

Vendredi 15 mars et samedi 16 mars seront organisés des rassemblements pour la protection de l’environnement. Le vendredi ce seront principalement les collégiens, lycéens et étudiants qui seront invités à se mobiliser à l’appel de la Suédoise Greta Thunberg. Et « la marche du siècle » aura lieu samedi dans plusieurs grandes villes de France pour pousser et encourager les autorités à agir pour le climat.
Sommaire

Cette semaine, deux grandes journées de mobilisation sont prévues pour pousser les pouvoirs publics à agir en faveur de la protection de l’environnement. Vendredi 15 mars, les jeunes sont appelés à défiler dans la rue, accompagnés de leurs parents, de leurs professeurs et de tous les citoyens qui se sentent concernés. Samedi 16 mars, ce sont 140 associations, dont celles à l’initiative de l’Affaire du siècle qui invitent chacun à participer à la « marche du siècle » pour le climat. Un point dans cet article.

La « marche du siècle » pour le climat aura lieu ce samedi 16 mars


Vendredi 15 mars, les jeunes se mobilisent

À l’appel de la jeune suédoise de 16 ans Greta Thunberg — qui fait une « grève scolaire » depuis août 2018 et passe tous ses vendredis devant le parlement suédois pour demander aux pouvoirs en place d’agir contre le réchauffement climatique —, une grande journée de mobilisation aura lieu, et des marches seront organisées dans au moins 75 pays.

Collégiens, lycéens et étudiants sont appelés à faire l’école buissonnière et à descendre dans la rue pour montrer à quel point l’avenir de la planète les concerne autant que leur éducation ou leur future carrière. Le collectif organisateur français a appelé les professeurs, les parents et tous ceux qui ont envie d’agir pour la protection de l’environnement à les rejoindre.

Entre 16 h et 18 h, des débats auront également lieu dans tous les lycées de France.

L’Affaire du siècle dépose son recours contre l’État pour inaction climatique

Il y a quelque temps, 4 ONG (Oxfam, Greenpeace, Notre affaire à tous et la Fondation Nicolas Hulot) invitaient les citoyens à les soutenir en signant une pétition concernant le dépôt d’un recours contre l’État pour inaction climatique ; également appelée « l’Affaire du siècle ».

Plus de 2 millions de personnes l’ont signé, et elle est rapidement devenue la pétition la plus populaire de France.

Le gouvernement a transmis le mois dernier, un document d’une dizaine de pages expliquant sa politique de protection de l’environnement et les résultats obtenus jusqu’à présent. Celui-ci n’a malheureusement pas convaincu les associations. Le recours pour inaction climatique a été officiellement remis au tribunal administratif ce jeudi 14 mars, à l’aube de deux grandes journées de mobilisation nationale.

« L’outil juridique ne fait pas tout », explique Marie Pochon la coordinatrice de Notre affaire à tous, « il faut une mobilisation forte ».

La « marche du siècle » aura lieu samedi 16 mars

Plus de 170 évènements auront lieu en France pour la « marche du siècle ». 140 associations appellent les citoyens à venir participer à ses rassemblements et marches dont les lieux et horaires sont consultables en ligne.

« Cette marche est une manière pour nous de hausser le ton, explique Élodie Nace, une militante d’Alternatiba Paris. De dénoncer le fait que malgré toutes nos mobilisations depuis l’automne et malgré cette pétition en ligne, la seule réponse du gouvernement est de délivrer de beaux discours sans actes concrets. »



Le mouvement pour le climat et les gilets jaunes s’allient

Dans la vidéo d’appel à la marche du siècle, on peut voir apparaitre une des figures des Gilets jaunes, Priscilla Ludosky, qui déclare « les plus fragiles sont les plus touchés ». Un message clair d’alliance entre les deux mouvements.

« Finalement, tout le monde a compris que la justice sociale et la justice climatique allaient de pair. L’Affaire du siècle a aidé à la structuration d’une alliance notamment avec les gilets jaunes et les mouvements de désobéissance civile », ajoute Marie Pochon.

Dans la vidéo publiée par l’Affaire du siècle, Cyril Dion le cofondateur du mouvement des Colibris appelle chacun à venir manifester : « Soyons des milliers, de dizaines de milliers, voire des millions à engager un vrai printemps de justice climatique et sociale ».