Passées À venir

Climat : les gestes à mettre en place dans les entreprises pour protéger la planète

Tri des déchets, covoiturage, énergies renouvelables… Les entreprises peuvent agir pour lutter contre le réchauffement climatique et préserver la planète. Quels sont les gestes à mettre en place ?
Sommaire

Les gestes en faveur de l’environnement que vous adoptez petit à petit à la maison ne sont pas réservés à un usage domestique. Pourquoi ne pas les transposer sur votre lieu de travail ? Certaines grandes entreprises ont même déjà nommé leur responsable du développement durable.

Climat : les gestes à mettre en place dans les entreprises pour protéger la planète



Protéger la planète en entreprise : par où commencer ?

Ne vous lancez pas à l’aveuglette : vous ne pourrez pas tout changer d’un coup. Commencez par définir des axes de priorité.

Dresser un bilan

En premier lieu, établissez le bilan carbone des activités de votre entreprise. De nombreuses agences, certifiées Bilan Carbone, proposent ce service. Selon la taille de votre entreprise, prévoyez un budget de 5 000 à 12 000 €, en sachant que les PME pourront compter sur le soutien, jusqu’à 70 %, de l’agence de la transition écologique ADEME.

Une fois que vous connaîtrez le volume de vos émissions de gaz à effet de serre (GES), analysez les résultats afin de déterminer vos priorités selon les activités les plus polluantes.

Transport

En dehors des activités spécifiques à votre entreprise, les trajets domicile-travail sont le premier facteur d’émissions de carbone des activités de bureau (ces activités concernent 46 % de la population active). Rien d’étonnant quand on sait que 73 % de ces trajets sont réalisés en voiture, le plus souvent avec une seule personne par véhicule.

Si les trajets domicile-travail sont moins fréquents grâce au télétravail, les trajets annexes se multiplient.

Faire les bons choix

En parallèle des gestes du quotidien, de nombreux éléments sont certainement à revoir dans la structure et le fonctionnement de votre entreprise.

Matériel

Au moment de repenser vos équipements, voyez grand : il ne s’agit pas que d’utiliser du papier recyclé.

  • Infrastructures : envisagez une rénovation des bâtiments pour les mettre aux normes environnementales. Renseignez-vous également auprès de fournisseurs d’énergie renouvelable, par exemple Enercoop.
  • Fournitures : pensez aux écrans basse consommation, meubles en matériaux certifiés et produits d’entretien écologiques, voire véhicules hybrides.
  • Produits de promotion : selon un rapport de l’Institut français d’opinion publique (IFOP) pour le Fonds mondial pour la nature (WWF), 88 % des Français seraient pour l’interdiction de produits et emballages en plastique non recyclables. N’hésitez pas à revoir votre stratégie commerciale en conséquence.

Partenaires

Qu’il s’agisse de vos fournisseurs ou de vos distributeurs, tâchez de collaborer au maximum avec des partenaires eux-mêmes engagés dans une démarche écologique. Les indicateurs :

  • la norme ISO 14001 s’applique aux systèmes de management environnemental et vise à répondre aux préoccupations environnementales des consommateurs ;
  • les labels, comme « Imprim vert » ;
  • parlez-en à vos partenaires.

Les entreprises financières dirigeront bien entendu leurs investissements vers des entreprises écologiques.

Motiver les équipes

La transition écologique de votre entreprise se fera par le biais de vos équipes. Plus les initiatives écologiques seront encouragées, plus vite les bons gestes seront adoptés.

Les bons gestes

Saviez-vous que l’adoption d’une police de caractères comme Ryman Éco, Écofont ou Century Gothique peut permettre de réduire l’appel d’encre jusqu’à 30 % ? Nous vous présentons ci-dessous une liste des bons gestes pour réduire le bilan carbone de votre entreprise.

  • Réduction des déchets : vous pensez recyclage, tri des déchets, réutilisation du papier en brouillon… et vous avez raison. Mais pas seulement : bannissez les gobelets et touillettes à café, prônez la bonne utilisation des équipements afin d’allonger leur durée de vie, et cherchez à réparer tout ce qui est réparable.
  • Restauration : si votre entreprise met un service de restauration à disposition des employés, veillez à établir des menus privilégiant le bio et le végétarien, et récupérez les déchets organiques pour en faire du compost.
  • Énergie : les appareils laissés en veille continuent à consommer de l’énergie, vous le saviez sûrement. Mais figurez-vous que, même éteints, les appareils branchés consomment de l’énergie. Sans parler des incontournables, comme éteindre les lumières et utiliser avec parcimonie la climatisation et le chauffage.
  • Numérique : toutes nos activités numériques apportent leur lot d’émissions de gaz à effet de serre. S’il est intéressant de dématérialiser nombre de processus pour économiser du papier, cherchez surtout le bon équilibre dans vos pratiques numériques. Si possible, préférez les appels audio aux visioconférences, déposez vos fichiers sur un serveur local plutôt que de les envoyer en pièce jointe, et faites le tri dans vos e-mails.
  • Mode de transport : encouragez des modes de transport plus écologiques. Par exemple, pourquoi ne pas lancer un système de covoiturage au sein de votre entreprise, en recoupant les trajets de chaque employé ? Ou mettre en place un prêt de vélo.

Sensibilisation

Mieux que des encouragements : faites un premier pas concret. Installez le matériel nécessaire, comme des bacs de recyclage. Et pourquoi ne pas adresser un guide des bonnes pratiques à vos employés ? Par exemple, celui rédigé par Pascale Baussant, intitulé Petit manuel pour l’entreprise, comment agir pour le climat.

Si vous souhaitez aller plus loin :

  • faites venir un intervenant et profitez de sa force de proposition ;
  • mettez en place une journée d’action où les employés volontaires pourront, par exemple, participer à une collecte de déchets ;
  • organisez un concours en interne pour motiver vos employés ;
  • menez des campagnes de sensibilisation auprès de vos clients ;
  • et ainsi de suite : toutes les idées sont bonnes !

Une entreprise engagée

Une entreprise qui se positionne en faveur du climat peut avoir un impact conséquent. Vous pouvez par exemple reverser une partie de vos bénéfices à des projets de protection de l’environnement.

En montrant l’engagement de votre entreprise dans la transition écologique, non seulement vous motiverez vos équipes à adopter les bonnes pratiques, mais vous pourriez aussi attirer les acteurs dont vous avez besoin.