Passées À venir

Le Coup de pouce vélo

Pour inciter la population à se déplacer à vélo, le ministère de la Transition écologique et solidaire a mis en place le Coup de pouce vélo. Il offre une aide à la réparation, mais aussi des conseils pour repartir sereinement sur les routes. Comment l’obtenir ?
Sommaire

Le Coup de pouce vélo est proposé dans le cadre du programme Alvéole, un dispositif visant à augmenter le nombre de stationnement vélo et à favoriser l’usage des mobilités douces. Après le déconfinement, la reprise du vélo est envisagée par de nombreux français, soucieux de respecter les gestes barrières tout en profitant de l’extérieur. Il faut alors parfois dépoussiérer de vieux vélos et se remettre, tant bien que mal, en selle. Avec une aide de 50 euros pour les réparations et une séance d’accompagnement, le Coup de pouce vélo vous permet, jusqu’au 31 décembre 2020, de mener à bien cette résolution.

Le Coup de pouce vélo


Comment se renseigner et bénéficier de ce Coup de pouce ?

Les renseignements relatifs au Coup de pouce vélo sont accessibles en ligne sur le site dédié coupdepoucevelo.fr. La page d’accueil vous présente le dispositif et vous invite à cliquer sur « je suis un particulier ». Ensuite, il vous reste à choisir, en fonction de vos besoins, entre la remise en état du vélo et sa reprise en main.

Tout savoir sur le programme Coup de pouce vélo

Le programme Coup de pouce vélo s’adresse à tous et pour tous les types de vélo. Il comprend trois volets différents, qui donnent accès à une aide spécifique. Il s’agit de : la réparation, la remise en selle et le stationnement.

La réparation

Si vous avez remis la main sur un vélo en mauvais état ou si le vôtre présente des dysfonctionnements, il est temps d’effectuer des réparations. Pour cela, il suffit de prendre rendez-vous auprès d’un réparateur agréé. Le site contient une carte interactive les référençant.

Afin de finaliser la prise de rendez-vous, les informations suivantes doivent être renseignées :

  • Nom et Prénom ;
  • date et lieu de naissance ;
  • code postal ;
  • numéro de téléphone.

Vous recevrez ensuite, pour confirmation, un code par SMS. Le jour des réparations, vous devrez présenter, en plus du vélo, un justificatif d’identité. Le Coup de pouce réparation est valable une seule fois et comprend la main d’œuvre et les pièces. Les accessoires de sécurité sont les seuls éléments non supportés. Il permet donc de réaliser toutes les réparations nécessaires à la sécurité, comme le changement des plaquettes de frein, des pneus etc. Toute intervention liée au confort n’est, par contre, pas prise en compte.

Avant toute opération, un devis est réalisé, qui mentionnent les réparations souhaitées et les tarifs associés. La réduction due au Coup de pouce apparaît directement. Pour information, le montant de 50 euros offert s’applique sur le prix hors taxe. Ainsi, il ne restera à votre charge que la TVA lorsque le coût des réparations est inférieur à 50 euros. Lorsqu’il est supérieur, le montant maximum du Coup de pouce est automatiquement déduit.

La remise en selle

Circuler en vélo peut devenir une épreuve, en particulier lorsqu’on est peu habitué. Le Coup de pouce vélo finance alors une séance de remise en selle donnée par un moniteur référencé. Elle est unique, peut accueillir trois personnes simultanément et dure entre une heure trente et deux heures.

Les modalités d’inscription sont les mêmes que pour une réparation : prise de rendez-vous auprès du vélo-école ou du moniteur agréé, confirmation par SMS, obligation de fournir une pièce d’identité le jour du rendez-vous. Par ailleurs, vous pouvez apporter votre propre vélo à condition qu’il soit en bon état. Sinon, un prêt est possible mais il doit être notifié au préalable. La séance propose une partie théorique dédiée à l’entretien du vélo, l’équipement obligatoire et les règles à respecter, ainsi qu’une partie pratique avec plusieurs exercices.

Le Coup de pouce remise en selle est généralement gratuit. Seule la TVA peut être facturée lorsque l’organisme y est soumis. Son prix varie de 6 à 13,5 euros en fonction du nombre d’inscrits à la séance.

Le stationnement temporaire

Ce dernier point ne s’adresse pas directement aux particuliers. Il propose aux pôles de transport, établissements d’enseignement, bailleurs sociaux et collectivités, une prise en charge de 60% pour l’installation de places de stationnement temporaire vélo. Un plafond, qui s’élève à 150 euros par emplacement, est établi.