Passées À venir

Légère hausse des prix des paquets de cigarettes les moins chers prévue pour le 2 juillet 2018

La politique anti-tabac voulue par le gouvernement obtient de bons résultats, en partie à cause de la hausse du prix des cigarettes. Une nouvelle hausse du prix de certaines marques aura lieu en juillet. Quelles sont les marques concernées ?

Il y a quelques mois, dans une démarche de lutte contre le tabagisme, le gouvernement s’est engagé à augmenter le prix des cigarettes jusqu’à atteindre un prix de 10 euros le paquet. Un nouvel « ajustement » aura lieu le 2 juillet prochain. Qu’en est-il ?

Légère hausse des prix des paquets de cigarettes les moins chers prévue pour le 2 juillet 2018



Toutes les marques de cigarettes ne vont pas augmenter

C’est un arrêté du 7 juin 2018 publié le samedi suivant au Journal officiel qui impose une hausse des prix pour les marques qui n’avaient pas significativement augmenté leurs tarifs ces derniers mois.

Le paquet de Benson and Hedges Original Red passera à 7,80 euros, contre 7,50 euros actuellement, les Winston Connect Blue augmenteront de 10 centimes et passeront à 7,70 euros le paquet.

En revanche, le prix des Marlboro Rouges — déjà passées à 8 euros le paquet le 1er mars dernier, et des Camel à 7,90 euros — n’augmentera pas cette fois.

« Il y a très peu de changements sauf dans les références qui avaient visé un plafond un peu bas lors de la précédente révision des tarifs », a commenté un connaisseur du secteur.

1 million de fumeurs en moins sur 1 an

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, s’était récemment félicitée d’une lutte anti-tabac efficace. En effet, des chiffres récents ont mis en évidence une baisse conséquente du nombre de fumeurs en France : 1 million d’entre eux aurait cessé de fumer depuis 1 an, notamment dans les populations les plus défavorisées, ce qui conforte le gouvernement dans l’idée que la hausse du prix du tabac pousserait beaucoup de fumeurs à arrêter.

Certains médicaments anti-tabac désormais remboursés

Autre mesure voulue par le gouvernement pour encourager les personnes à arrêter de fumer, deux dispositifs améliorant la prise en charge des substituts nicotiniques sont actuellement en place.

Depuis 2017, il existe un forfait annuel de 150 euros (accessible sous conditions) pour le remboursement de certains médicaments anti-tabac, prescrits sur ordonnance et qui figurent sur la liste des substituts remboursés par l’Assurance Maladie.

Des gommes à mâcher et des patchs ont par ailleurs été retirés de la liste des médicaments pris en charge dans le « forfait », car ils sont désormais remboursés à 65 % comme les autres médicaments. Votre complémentaire santé peut prendre en charge le complément du ticket modérateur.