Passées À venir

Numéro de téléphone fixe à vie : donner son avis jusqu'au 7 juin 2019

Un numéro de téléphone fixe à vie ? C’est une suggestion de l’Arcep et une consultation en ligne est ouverte pour donner votre avis sur le sujet.
Sommaire

La suppression de la géographisation des indicatifs téléphoniques est en grande discussion. À cet effet, une consultation publique est ouverte jusqu’au 7 juin pour donner votre avis.

Numéro de téléphone fixe à vie : donner son avis jusqu’au 7 juin 2019


Garder un numéro de téléphone fixe à vie, est-ce envisageable ?

Tout comme pour le numéro de portable, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) se penche sur la question d’attribuer un numéro de fixe à vie. Cela permettrait de déménager tout en conservant son numéro de téléphone fixe, quel que soit le département.

Une telle mesure supprimerait alors la parcellisation des indicatifs 01, 02, 03, 04, et 05. Pour l’heure, seule la métropole est concernée par cette proposition, les DROM-COM conserveraient leurs indicatifs actuels, avec quelques rationalisations.

D’autre part, la problématique de l’usurpation de numéro existe. Pour pallier cela, l’Arcep permet à chacun de s’exprimer sur le sujet. Une initiative qui concerne tant des entreprises que des particuliers.

Pourquoi serait-il intéressant de conserver un numéro de fixe à vie ?

D’après l’Insee, en 2017, la moitié des mobilités françaises ont occasionné un changement de numéro de téléphone fixe. Jusqu’à présent, lorsqu’une personne déménage, elle est obligée de changer de numéro de téléphone fixe. Cet assouplissement permettrait à quiconque de conserver son numéro, et ce, quel que soit le département dans lequel il ou elle s’installe.

Côté entreprises, le changement d’un numéro de fixe suite, par exemple, au déménagement de bureaux ou de siège social, entraîne inévitablement des conséquences économiques importantes.

Conserver un numéro de téléphone fixe à vie permettrait aux particuliers et entreprises de continuer à indiquer ce numéro sur une carte de visite ou tout autre document administratif.

Quand cette mesure sera-t-elle en vigueur ?

Une consultation ouverte à tous est en cours depuis le 25 avril, et ce jusqu’au 7 juin prochain, 17 heures.

Les acteurs du secteur peuvent remplir le formulaire de consultation publique de l’Arcep. Les particuliers peuvent quant à eux envoyer leurs réponses par courrier électronique de préférence à l’adresse numerotation@arcep.fr.

Dans tous les cas, si les Français sont majoritairement favorables et que la mesure est mise en place, celle-ci se déroulera en deux étapes :

  • Au 1er janvier 2020, le numéro de téléphone fixe pourra être conservé en cas de déménagement au sein d’une même zone géographique. Cela concernera donc les numéros de téléphone commençant par le même indicatif.
    Par exemple, en déménageant de Bordeaux à Toulouse, l’indicatif téléphonique restant le 05, le numéro de téléphone pourra donc être conservé.
  • Dès janvier 2023, la géographisation des numéros de téléphone sera annulée et il sera alors possible de conserver son numéro de téléphone fixe partout en métropole, au même titre que les numéros de portable (06 et 07), ainsi que des numéros de lignes fixes 09.

Pour les DROM-COM, à compter du 1er janvier 2023, une fusion des indicatifs pour la Guadeloupe, Saint Barthélemy et Saint Martin est prévue, au même titre que les sept ZNE (Zones de numérotation élémentaires) de Guyane. Pour la Martinique, Mayotte, la Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon, rien ne changera puisqu’une seule ZNE existe pour chacun de ces territoires.