Passées À venir

Obtenir des renseignements sur le prélèvement à la source : les appels au 0811 368 368 restent surtaxés jusqu'au 1er janvier 2019

La plateforme téléphonique qui renseigne sur le prélèvement à la source sera accessible gratuitement à partir du 1er janvier 2019.
Sommaire

Pour obtenir des renseignements sur le prélèvement à la source, vous pouvez contacter le 0811 368 368 au prix de 0,6 centime d’euros la minute, plus le prix d’un appel local. Gérard Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics vient d’annoncer que ce numéro deviendra gratuit à partir du 1er janvier 2019.

Obtenir des renseignements sur le prélèvement à la source : les appels au 0811 368 368 restent surtaxés jusqu’au 1er janvier 2019


Pourquoi attendre pour rendre gratuit le numéro des renseignements sur le prélèvement à la source ?

« J’ai pris en compte la demande d’usagers qui sans doute au mois de janvier seront bien plus nombreux à appeler et à partir du 1er janvier, ce standard sera gratuit », a assuré le ministre.

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi attendre le 1er janvier 2019 pour que les appels au 0811 368 368 soient gratuits, Gérard Darmanin a expliqué qu’« il y a des appels d’offres qui font qu’on ne peut pas casser les choses ainsi ».

« J’ai entendu la réclamation. Il nous fallait un petit peu de temps pour la mettre en place », a-t-il ajouté.

« C’est le gouvernement d’Emmanuel Macron qui met fin aux appels surtaxés à l’administration », a-t-il spécifié.

Le 3939 sera lui aussi gratuit... Mais pas avant 2021.

En effet, le 25 janvier 2018, dans le cadre de la réforme des administrations publiques sur « le droit à l’erreur », la fin des appels surtaxés à l’administration et aux services publics a été votée.

Les appels au 3939, la plateforme des renseignements administratifs de l’État sont pour le moment facturés 15 centimes d’euros la minute (+ le prix d’un appel local), pour des renseignements qui n’ont pas directement trait aux dossiers personnels des appelants. Les renseignements donnés par la plateforme sont des informations générales concernant le droit du travail, le logement et l’urbanisme, la sécurité des produits, les procédures judiciaires, etc.

Gérald Darmanin a promis la mise en place d’un nouveau service téléphonique gratuit pour « début 2021 au plus tard » parce que « son application immédiate (...) viendrait se heurter à l’exécution de contrats en cours ».