Passées À venir

Panne des numéros d'urgence : que sait-on de l'incident ?

Ce mercredi soir, de nombreux numéros d’urgence, dont les pompiers, le Samu ou la police, étaient difficiles à joindre. Rentré précipitamment en France, le ministre de l’Intérieur a dénoncé des « dysfonctionnements graves et inacceptables » lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi matin.
Sommaire

Une panne sur le réseau d’Orange a perturbé les services de secours ce mercredi 2 juin. Si la situation est rétablie depuis minuit, elle reste sous surveillance et les numéros alternatifs mis en place en urgence demeurent actifs. Comment une telle panne a pu se produire ? Quelles sont les conséquences ? Un point sur la situation.

Panne des numéros d'urgence : que sait-on de l'incident ?

Panne des numéros d’urgence : ce qu’il s’est produit

Les dysfonctionnements ont commencé ce mercredi à 18 heures. Plusieurs services de secours, notamment le Samu, les pompiers et la police, ont constaté des problèmes dans la réception des appels. Partout en France, les personnes en difficulté ne parvenaient plus à joindre les services, ou l’appel s’interrompait en pleine conversation. Le ministre de l’Intérieur a confirmé que cet incident avait affecté de manière « partielle mais significative la réception des appels d’urgence 15/17/18/112 sur l’ensemble du territoire national ».

Face à l’urgence de la situation, des numéros alternatifs ont été mis en place et communiqués sur les réseaux sociaux par les autorités de santé. Orange a également invité les utilisateurs à renouveler leurs appels, en optant plutôt pour leur mobile.

D’où vient la panne ?

Dans la soirée, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé que la panne provenait d’un problème de maintenance. Aux alentours de 21 heures, Orange a indiqué sur Twitter que l’incident avait été « identifié ». Un dysfonctionnement technique sur un équipement de type routeur serait à l’origine de la panne. L’opérateur a donc écarté la piste de la cyberattaque évoquée dans la presse.

Quelles sont les conséquences de ces dysfonctionnements ?

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en déplacement à Tunis, est rentré dans l’urgence pour présider ce matin une réunion de crise avec le secrétaire d’État chargé du Numérique. Si les conséquences de la panne sont difficiles à identifier, « trois incidents graves sont à déplorer ». En effet, trois décès provoqués par une maladie ou un accident cardiovasculaire ont été constatés durant la panne.

Les numéros d’urgence ont été rétablis dans la nuit, mais la vigilance reste de mise, a indiqué le ministre de l’Intérieur. Les numéros temporaires restent donc valables tout au long de la matinée. Par ailleurs, Gérald Darmanin a convoqué ce matin place Beauvau le PDG d'Orange, Stéphane Richard, pour faire un état de la situation. « Orange devra évidemment nous présenter son analyse des causes, des circonstances, des dysfonctionnements d’hier soir », a également précisé Cédric O.


 

LE DIRECT

 

Les numéros alternatifs finalement maintenus jusqu'à demain

Si le PDG d'Orange assure que tout est revenu à la normale, le ministre de l'Intérieur déclare dans le même temps que des perturbations subsistent. En conséquence, les numéros alternatifs restent valables jusqu'à demain matin. 

"La situation est sous contrôle", assure le PDG d'Orange

Invité du "13 heures" de TF1, le PDG d'Orange a déclaré : "tout est redevenu normal". "Il y a eu un certain nombre de perturbations très limitées pendant la matinée. Mais l’ensemble des numéros d’urgence fonctionne normalement à l’heure où nous parlons. La situation est sous contrôle", a-t-il affirmé.

Premier bilan d'Orange

Le PDG d'Orange s'est exprimé pour faire un premier bilan de l'incident. Mercredi soir, 8 appels sur 10 depuis un mobile et 9 sur 10 depuis un fixe ont pu aboutir. 

Une panne préoccupante selon Emmanuel Macron

« On est très préoccupés », a réagi le président de la République, Emmanuel Macron. 

Orange présente ses excuses

L'opérateur Orange, pointé du doigt à la suite de la panne massive des numéros d'urgence, a présenté ses excuses ce matin. Pour rappel, le PDG, Stéphane Richard, était convoqué par le ministère de l'Intérieur afin de faire le point sur la situation. 

Il faudra "tirer toutes les conséquences" de la panne, a souligné Jean Castex

"C'est une affaire significative que nous avons pris au sérieux", a déclaré le Premier ministre, en déplacement en Tunisie. Ce dernier avait en effet demandé au ministre de l'Intérieur de rentrer à Paris.

Retrouvez la liste des numéros alternatifs

La réseau a bel et bien été rétabli dans la nuit. Toutefois, des perturbations peuvent persister, a averti Orange. Ainsi, les numéros alternatif sont maintenus toute la matinée. Vous pouvez les retrouver sur le site du ministère de l'Intérieur ou sur Twitter.