Passées À venir

Pôle Emploi recrute 2 800 personnes pour accompagner les jeunes et les chômeurs

Pôle Emploi va bénéficier d’un budget de 250 millions d’euros. Il servira notamment à recruter 2 800 personnes dès le mois de septembre.
Sommaire

Dans le cadre du plan de relance, Pôle Emploi va bénéficier d’une enveloppe de 250 millions d’euros, notamment pour recruter 2 800 personnes qui accompagneront les jeunes et les demandeurs d’emploi.

Pôle Emploi recrute 2 800 personnes pour accompagner les jeunes et les chômeurs


2 800 embauches pour faire face à l’afflux de chômeurs

Comme l’a récemment indiqué la ministre du Travail, Élisabeth Borne, sur le plateau de BFMTV, « 1 300 emplois supplémentaires à Pôle emploi pour accompagner les jeunes » sont prévus, dont « 650 dès le mois de septembre ».

En outre, le recrutement de 1 500 conseillers supplémentaires est prévu « dès le mois de septembre également, pour faire face à l’augmentation du nombre des demandeurs d’emploi », a-t-elle expliqué. Ces 2 800 postes, en équivalent temps plein, seront soit des CDD, soit des CDI.

Si le marché de l’emploi venait à se dégrader au-delà des estimations du gouvernement, la ministre du Travail a laissé entendre que des recrutements supplémentaires pourraient être organisés.

« On aura des rendez-vous réguliers pour regarder la situation de l’emploi et adapter les effectifs », a-t-elle précisé, ajoutant que le but poursuivi était « qu’on puisse continuer à avoir un accompagnement de qualité, et donc que chaque conseiller de Pôle emploi ait un portefeuille, un nombre de chômeurs accompagnés qui reste de taille raisonnable ».

5 % d’effectifs supplémentaires

Ces 2 800 emplois représentent pour Pôle Emploi environ 5 % d’effectifs supplémentaires. Si la ministre du Travail n’a pas donné davantage de précisions sur le ratio CDD/CDI, David Vallaperta, élu CFDT, a affirmé qu’il s’agissait de 500 CDI et de 2 300 CDD de 18 mois.

Les recrutements, qui commenceront en septembre, seront suivis d’une période de deux mois de formation interne, à la fois théorique et pratique, cette deuxième partie étant assurée en agence.

Malgré une légère baisse constatée en juillet, le taux de chômage est élevé : la France compte actuellement 4 047 millions de chômeurs, soit 560 000 chômeurs de plus qu’au mois de février. Par ailleurs, 326 plans sociaux, ou plans de sauvegarde de l’emploi, ont été déclarés depuis le mois de mars, soit 98 de plus que sur la même période en 2019. Ces 326 plans sociaux représentent en tout 50 000 emplois.