Passées À venir

TousAntiCovid : la nouvelle version de l'application StopCovid

L’application française StopCovid évolue pour devenir TousAntiCovid, une nouvelle version disponible au téléchargement dès aujourd’hui.
Sommaire

Après avoir reconnu l’échec de StopCovid, le président de la République a annoncé la sortie d’une version améliorée de l’application intitulée « TousAntiCovid ». Elle est présentée ce jeudi 22 octobre 2020 par le Premier ministre, Jean Castex, accompagné du ministre de la Santé et du secrétaire d’État au numérique. De nouvelles fonctionnalités pour mieux alerter la population et augmenter le nombre de téléchargements sont au programme. L’objectif est alors de la rendre plus efficace et en faire un véritable outil pour endiguer la propagation de l’épidémie de Covid-19.

TousAntiCovid : la nouvelle version de l’application StopCovid

Des résultats mitigés pour la première version StopCovid

Lancée début juin, l’application StopCovid n’a pas généré les résultats escomptés, avec seulement 2,6 millions de téléchargements, 7 969 personnes déclarées positives et 472 notifications envoyées aux cas contacts. Après des mois sur le marché, l’utilisation de l’application reste loin derrière son équivalent allemand ou britannique, respectivement Corona Warn-App et NHS Covid-19. Pour y remédier, le gouvernement a décidé de concevoir une nouvelle version plus en adéquation avec les besoins et les attentes des citoyens.

TousAntiCovid : quelles sont les améliorations ?

Avec un budget doublé mais un délai très court, TousAntiCovid devient une « application d’information ». Elle est toujours destinée à alerter les personnes qui ont été en contact avec un individu testé positif, mais elle inclut désormais d’autres fonctionnalités liées à la circulation et au dépistage du virus.

De nouvelles fonctions

Comme l’application StopCovid, TousAntiCovid est disponible au téléchargement sur App Store et Google Play. Même si elle ne change pas drastiquement au niveau du graphisme, elle se dote d’un nouveau logo.

En raison du temps restreint pour développer l’application, les améliorations techniques sont limitées. Le protocole centralisé Robert est conservé, empêchant toute interopérabilité avec les autres applications européennes. Le Bluetooth est toujours nécessaire pour la faire fonctionner, mais doit être cette fois activé manuellement. Parmi les nouveautés, des informations sur les laboratoires à proximité du lieu de résidence sont accessibles grâce à une carte interactive. Les dernières actualités sont également diffusées, ainsi que des recommandations avec le support MesConseilsCovid. Pour plus de transparence, elle indique le nombre d’utilisateurs, et leur permet de renseigner le résultat de leur test en scannant ou entrant un code. Enfin, si vous avez besoin d’une attestation dérogatoire pour vous déplacer après le couvre-feu, il est possible de la trouver facilement sur l’application.

Plusieurs autres innovations ne sont pas encore opérationnelles, mais pourraient voir le jour par la suite, comme la prise de rendez-vous pour les tests PCR sur l’application ou la possibilité de scanner le QR Code présent à l’entrée des bars et restaurants, remplaçant ainsi les cahiers de rappel.

Une invitation au téléchargement

Le téléchargement est toujours sur la base du volontariat, même si le gouvernement encourage la population en ce sens, afin d’accélérer notamment la prise en charge des cas contacts. Par ailleurs, il incite les utilisateurs à activer l’application dans les zones à risque, comme les restaurants et les transports en commun, où la distanciation physique est difficilement maintenue.

Nul besoin de supprimer StopCovid pour obtenir sa version améliorée, la mise à jour s’effectue automatiquement. Pour tout renseignement, une FAQ est mise à disposition sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.