Passées À venir

Un simulateur pour calculer les gains de pouvoir d'achat grâce aux réformes fiscales du gouvernement

Un simulateur de gain de pouvoir d’achat a été mis en place par le gouvernement. Il permet aux contribuables de savoir s’ils bénéficieront de la baisse de la taxe d’habitation et des cotisations sociales et ainsi connaitre leur gain sur leur pouvoir d’achat.
Sommaire

Mis en place par le gouvernement jeudi 21 décembre 2017, un nouveau simulateur en ligne permet à tous les contribuables français d’estimer leur futur gain de pouvoir d’achat par rapport aux mesures fiscales adoptées.

Un simulateur pour calculer les gains de pouvoir d’achat grâce aux réformes fiscales du gouvernement



En quoi consiste ce simulateur de pouvoir d’achat en ligne ?

À la suite de nombreuses réformes fiscales instaurées par le gouvernement en 2017, un simulateur de pouvoir d’achat vient d’être mis en place. Celui-ci permet aux contribuables français de savoir s’ils bénéficieront d’une baisse de la taxe d’habitation ainsi que d’une baisse de cotisations sociales.

Les Français pourront également mesurer leur gain sur leur pouvoir d’achat en 2019, de même que sur toute la durée du quinquennat du gouvernement actuel.

Pour procéder à cette simulation, vous devez disposer de plusieurs éléments tels que le montant de votre dernière taxe d’habitation et de votre revenu fiscal de référence.

Combien de ménages sont concernés par les gains de pouvoir d’achat ?

Il y a quelques mois, le gouvernement a pris la décision de supprimer la taxe d’habitation pour 80 % des ménages. Selon le ministère, 6 ménages sur 10 seront bénéficiaires de ce gain de pouvoir d’achat. Un bénéfice qui pourrait s’élever en moyenne à 864 euros.

Comment se servir du simulateur de pouvoir d’achat ?

Ce simulateur en ligne se construit de manière simplifiée. Dans un premier temps, vous devrez justifier votre situation familiale et professionnelle. Il vous sera également demandé de combien de parts fiscales disposez-vous au sein de votre foyer. Enfin, vous devrez mentionner le montant de votre revenu fiscal de référence, le montant de votre taxe d’habitation ainsi que vos revenus bruts.

La simulation de votre gain de pouvoir d’achat est indicative. Elle variera chaque année en fonction de vos derniers revenus, de vos parts fiscales ainsi que de votre situation professionnelle.