Passées À venir

Un verre d'alcool aiderait à mieux parler une langue étrangère

Selon une étude scientifique relayée dans le Time, boire de l’alcool en petite quantité faciliterait la fluidité de l’expression orale dans une langue étrangère. Comment s’est déroulée cette étude et quelles en sont les conclusions ? L’alcool permet-il vraiment de s’améliorer en langues ?
Sommaire

Une étude anglo-néerlandaise publiée par le Journal of Psychopharmacology et relayée par le Time, montre que consommer une petite dose d’alcool améliorerait nos capacités linguistiques.

Un verre d’alcool aiderait à mieux parler une langue étrangère



Des sujets qui parlent d’une manière plus fluide après avoir bu un verre d’alcool

L’étude en question s’est portée sur cinquante sujets dont la langue maternelle est l’allemand et dont l’objectif était d’apprendre une langue étrangère : le néerlandais. Un groupe constitué de la moitié des personnes a consommé un verre d’eau, l’autre moitié un verre d’alcool correspondant environ à une pinte de bière. Tous les sujets ont ensuite eu une conversation en néerlandais supervisée par des évaluateurs.

Les participants à l’étude n’ont pas remarqué de changement notable concernant leurs capacités à parler la langue étrangère. Les Néerlandais les évaluant ont toutefois trouvé que le groupe ayant consommé un peu d’alcool s’exprimait de manière plus fluide et qu’ils avaient dans l’ensemble une meilleure prononciation que les buveurs d’eau.

Toutefois, les scientifiques ayant mené cette étude ne peuvent pas déterminer si l’effet de l’alcool est physique ou psychologique, tous les sujets sachant ce qu’ils venaient de boire (eau ou alcool).

Une étude dont les résultats sont à mesurer

N’espérez pas maitriser la langue de Shakespeare en buvant des pintes au pub ! Car si l’alcool consommé en petite quantité pourrait, selon cette étude, améliorer la diction et la fluidité de l’expression dans la langue étrangère, ingéré en plus grande quantité, vous commencerez probablement à balbutier et articuler deviendra compliqué.

De plus, si les effets de l’alcool peuvent vous mettre à l’aise ou vous donner une sensation de détente et de confiance pendant quelques minutes, une consommation régulière ou excessive (même occasionnelle) fait des ravages sur le corps et l’esprit.