Passées À venir

Virus transmis par les moustiques en France

La découverte récente d’un nouveau virus transmis par les moustiques, le Usutu, nous fait nous interroger sur les risques de contracter un virus par l’intermédiaire d’un moustique. Le point sur cette question.

Dengue, Chikungunya, Nil occidental, Zika, et maintenant Usutu, les virus pouvant être transmis par les moustiques en France sont de plus en plus nombreux. Comment reconnaître les symptômes ? Faut-il s’inquiéter ?

Virus transmis par les moustiques en France



Un cas d’infection par le virus Usutu découvert en France

C’est grâce aux travaux réalisés conjointement par une équipe de biologistes de l’Université de Montpellier, l’INSERM et le CHU de Montpellier qu’a pu être mise en évidence la contamination d’un homme par le virus Usutu, sans qu’il ait voyagé à l’étranger.

Le virus aurait été transmis d’un oiseau à cet homme par l’intermédiaire d’un moustique Culex. En effet, le virus Usutu contamine souvent les oiseaux, et est parfois transmis aux humains ou aux chevaux par des moustiques. La transmission du virus d’humain à humain n’a encore jamais été observée.

Le virus Usutu provoque un taux de mortalité élevé chez les oiseaux. Toutefois, seulement 28 cas de contaminations humaines aigües ont été diagnostiqués dans toute l’Europe jusqu’à présent, et aucun cas mortel. Dans la plupart des cas, chez l’humain la contamination peut être totalement asymptomatique, ou peuvent parfois survenir des désagréments assez bénins du type éruption cutanée ou une légère atteinte au foie. Dans de rares cas (environ 15 cas en Europe), des complications neurologiques ont pu être observées.

Cas de contaminations par la dengue, le Zika ou le Nil occidental en 2018

Santé Publique France répertorie chaque année les cas de virus transmis par les moustiques.

Une épidémie de dengue a actuellement lieu à La Réunion, avec 4 604 cas diagnostiqués entre le 1er janvier et le 12 juin 2018.

La France métropolitaine est bien sûr beaucoup moins touchée que les territoires d’outre-mer en raison des conditions climatiques moins favorables à la prolifération des moustiques.

Toutefois, le moustique tigre (Aedes albopictus), principal vecteur de transmission de ces virus, est assez présent dans le sud de la France.

56 cas importés de dengue ont été détectés en métropole dont 24 % rapportés par des personnes ayant séjourné sur l’ile de la Réunion récemment.

1 seul cas de chikungunya également importé et aucun cas de Zika pour le moment.

Symptômes et traitements

La transmission par les moustiques de la dengue, du Nil occidental, du Zika ou du chikungunya est plus fréquente en métropole entre mai et octobre où il fait plus chaud et là où le moustique tigre est le plus implanté, principalement dans le sud de la France.

Pour toutes ces maladies, les symptômes se déclarent généralement quelques jours après la piqûre et ressemblent généralement à une grippe.

Ces virus ne sont pas mortels et ne présentent presque jamais de complications. Ils peuvent provoquer une grande fatigue et des douleurs articulaires, additionnées d’une forte fièvre. Les personnes guérissent la plupart du temps dans un délai compris entre 1 semaine et 15 jours.

Il n’existe pas de vaccin ni de traitement particulier à ce jour pour ces infections. Le traitement habituel consiste à diminuer les symptômes (douleurs et fièvres).

Une surveillance accrue des individus plus fragiles est fortement conseillée (femmes enceintes, personnes âgées ou jeunes enfants).