Passées À venir

Comment éviter la déshydratation ?

Les périodes estivales sont synonymes de déshydratation chez les personnes fragiles (nourrissons, enfants, personnes âgées, etc.). Comment l’éviter ? Tour des recommandations.
Sommaire

La chaleur du soleil peut être sournoise. Sans même crier gare, les corps se déshydratent. Les personnes fragiles (nourrissons, enfants, personnes âgées, etc.) sont les plus vulnérables face à la déshydratation. Quelques conseils pour éviter cette déconvenue en plein été.

Comment éviter la déshydratation ?




Attention aux expositions au soleil

L’été est un moment très attendu. Il permet de sortir, de faire des activités de plein air, de se baigner. Par contre, la chaleur déshydrate les organismes et le soleil accélère le vieillissement de la peau. Il est source de nombreux cancers de la peau, c’est pourquoi il faut s’en protéger.

Les enfants doivent toujours :

  • porter des vêtements amples ou adaptés à la plage pour protéger leur peau
  • avoir un chapeau (ou casquette)
  • porter des lunettes de soleil
  • éviter les expositions entre 11 h et 16 h
  • être enduits de crème solaire (indice SPF 50), même à l’ombre, toutes les 2 heures

L’apport en eau doit être continu, même si la soif ne se manifeste pas forcément. En effet, lorsque celle-ci se fait ressentir, la déshydratation est déjà installée !

Conseils pour lutter contre la déshydratation

Les personnes les plus fragiles restent les nourrissons, les jeunes enfants, les personnes âgées ou malades. Il est très important de les abreuver régulièrement durant les périodes estivales.

En règle générale, il convient de boire au moins 1,5 L d’eau par jour pour un adulte, afin d’éviter les risques de pertes d’eau excessives.

1— Ne pas attendre d’avoir soif pour boire

    Il convient de proposer à boire aux enfants avant même qu’ils ne le demandent. Quelques gorgées suffisent à les maintenir hydratés. Cela est d’autant plus valable s’ils sont en extérieur durant des journées chaudes. Il en va de même pour les personnes âgées.

    2— Éviter de rester à l’extérieur

      Les fortes chaleurs peuvent rapidement devenir dangereuses pour les plus vulnérables. Par le biais de la transpiration, l’eau du corps est évacuée et celui-ci s’assèche si son stock n’est pas renouvelé.

      Pour éviter que celui-ci ne perde trop d’eau, mieux vaut ne pas rester longtemps en extérieur.

      3— Éviter les efforts physiques

      En règle générale, les efforts physiques sont à proscrire au moins deux heures après chaque repas et surtout durant les périodes chaudes. La pratique sportive intensive est déconseillée, tout comme les activités demandant de la force ou des répétitions fatigantes (couper du bois, tailler des haies, tondre, etc.).

      4— Se mouiller régulièrement

      Si malgré tout vous devez rester dehors dans le cadre de votre emploi ou autre, veillez à régulièrement vous mouiller la nuque et le front pour éviter les insolations. Le port d’un chapeau (ou casquette) est également de rigueur.

      5— S’hydrater régulièrement

        Boire est la seule solution pour lutter contre la déshydratation. Pour cela, ayez toujours une gourde ou une bouteille à disposition si vous n’avez pas de point d’eau à proximité. Buvez environ un verre toutes les heures, même si vous n’avez pas soif.

        Pour penser à vous hydrater correctement, vous pouvez aussi mettre des alarmes sur votre smartphone ou télécharger des applications dédiées.

        6— Attention aux bébés

        Les nourrissons transpirent bien plus que les adultes, car leur régulation thermique n’est pas tout à fait au point. À ce titre, ils sont souvent des proies plus faciles à la déshydratation. Ils ne sont pas non plus en mesure d’exprimer leur besoin de boire.

        7— Éviter les longs trajets en voiture

        Même avec la climatisation, les corps se déshydratent plus vite dans une voiture. Si vous devez partir en vacances, veillez à toujours avoir de l’eau avec vous et respectez des temps de pause réguliers.

        8— Consulter en cas de doute

        Si une personne présente des signes de déshydratation, prenez rendez-vous chez votre médecin ou faites-les constater par un professionnel de santé (pédiatre, pharmacien, etc.).

        9— Attention à l’alimentation

        Lors de fortes chaleurs, il est préconisé d’éviter les viandes rouges, mais aussi les aliments trop salés. De même, les plats trop lourds (raclettes, cassoulets, etc.) sont à fuir pour faciliter la digestion.

        Les produits glacés sont réconfortants sur l’instant. Mais en réalité, ils vont demander de l’énergie supplémentaire au corps, afin de stabiliser sa température.

        Les boissons froides sont également à proscrire. Il est conseillé de boire à température ambiante plutôt que des boissons froides. Le mieux étant de consommer des boissons chaudes, nettement plus désaltérantes, même si cela peut sembler contradictoire.

        Quels sont les signes de déshydratation et comment y remédier ?

        La déshydratation est sournoise. Elle s’installe lentement, mais les signes ne sont visibles qu’une fois l’état bien avancé. Voici quelques signes pouvant indiquer un manque d’eau :

        • fièvre
        • maux de tête
        • peau chaude et sèche
        • cernes marqués et noircis
        • somnolence
        • hyperexcitabilité

        Dans des cas de déshydratation sévère, les sujets peuvent tomber dans le coma. Le manque d’eau peut également entraîner la mort.

        Réhydrater son corps par de petites gorgées très régulières fait normalement effet pour les cas de déshydratation légère. Pour les cas les plus importants, une hospitalisation est incontournable. En effet, le sujet doit être perfusé et son corps refroidit par des lingettes fraîches et mouillées.