Passées À venir

Canicule : les réponses aux questions les plus fréquentes

Les périodes de fortes chaleurs suscitent de nombreuses interrogations. Voici les réponses aux questions les plus fréquentes sur la canicule.
Sommaire

Météo France prévoit de gros pics de chaleur cette semaine sur tout le territoire hexagonal. Comme à chaque épisode caniculaire, les mêmes questions reviennent. Tour d’horizon des questionnements les plus fréquents des Français sur le sujet.

Canicule : les réponses aux questions les plus fréquentes


Qui fixe les seuils de vigilance ?

Météo France analyse les données biométéologiques avec l’INVS (Institut de veille sanitaire). Ils fixent ensuite des seuils pour chaque département. Ces niveaux font partie des indicateurs pouvant entraîner le déclenchement de l’alerte canicule.

Existe-t-il un lien entre le réchauffement de la planète et la canicule ?

Oui, les épisodes caniculaires qui se produisent actuellement ont un lien avec le changement climatique. Le réchauffement de la planète entraîne, entre autres, la multiplication de phénomène de canicule.

La fréquence de ces épisodes sera de plus en plus régulière, dans les années à venir.

Un pic de pollution est-il à prévoir ?

L’élément qui cause le plus d’impact sur l’ozone est l’ensoleillement. Ce dernier est donc susceptible d’entraîner un pic de pollution à l’ozone.

L’ozone est le résultat de réactions entre différents polluants rejetés dans l’air : par exemple des hydrocarbures et des oxydes d’azote qui sont liés à la combustion dans moyens de transport et la production d’énergie. En général, c’est l’après-midi que les niveaux d’ozone observés sont les plus élevés.



Peut-on ne pas aller travailler lorsqu’il fait trop chaud ?

Si les pics de chaleur sont importants et constituent « un danger grave et imminent » pour la santé des employés, il est envisageable d’exercer un droit de retrait et d’arrêter de travailler, comme l’indique l’article L4131-1 du Code du travail. Mais avant d’en arriver là, l’employeur se doit de veiller à protéger la santé de ses salariés.

Le Code du travail prévoit notamment qu’il mette à leur disposition de l’eau fraîche. En intérieur, il est indispensable de « renouveler l’air régulièrement » et d’« éviter les élévations exagérées de température ».

La législation ne définit pas de seuils de dangerosité. Toutefois, l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité) considère qu’il y a des risques pour la santé lorsque les températures excèdent 30 °C pour une activité sédentaire. À plus de 33 °C, la situation peut s’avérer dangereuse. Enfin, pour ceux qui travaillent en extérieur, le seuil de dangerosité est fixé à 28 °C.

Est-il dangereux de sortir de chez soi lors d’un épisode de canicule ?

Il existe effectivement des risques pour la santé. D’abord, on peut avoir la sensation d’avoir les jambes lourdes. Ceci est dû à un retour veineux déficient. La déshydratation peut aussi entraîner des diarrhées. À l’issue de plusieurs jours de chaleur et après des activités fatigantes, des crampes peuvent apparaître.

Il faut également se méfier des insolations. Des maux de tête, des spasmes, des brûlures cutanées ou des malaises peuvent survenir. Une grosse chaleur peut amener jusqu’à l’épuisement. Le corps ne parvient plus à réguler à lui seul sa température.

Ces risques peuvent se manifester plus ou moins rapidement, selon l’âge et la condition physique. Les plus vulnérables sont les personnes âgées de plus de 65 ans, mais aussi les enfants, les femmes enceintes, les personnes atteintes de maladies chroniques ou encore les personnes obèses. Il est fortement déconseillé de faire du sport, du bricolage lors de fortes chaleurs.

Doit-on boire que de l’eau pour s’hydrater ?

Lors de fortes chaleurs, il est préférable de limiter le café et les sodas, car ils accélèrent l’envie d’uriner et l’élimination de l’eau dans le corps. Il est conseillé de proscrire l’alcool, car il peut causer une déshydratation. La limonade en revanche, est recommandée parce qu’elle est désaltérante.

Boire de l’eau reste fondamental. Il est conseillé de consommer 1,5 à 2 litres quotidiennement. Il faut aussi surveiller les personnes âgées qui ne doivent pas boire plus de 1,5 litre d’eau par jour. Consommer des fruits et des légumes à forte teneur en eau est également vivement recommandé.

Comment trouver le sommeil lors d’une canicule ?

Il est fondamental de garder son habitation au frais pendant les périodes de fortes chaleurs. Il est recommandé de garder les fenêtres et volets fermer durant la journée pour éviter que la chaleur ne rentre.

Puis, lorsque la température diminue, il est indispensable d’ouvrir les fenêtres pour laisser entrer l’air. On peut placer un drap humide aux fenêtres des chambres pour rafraichir l’atmosphère.

Dormir nu n’est pas réellement conseillé. Il est préférable de porter des vêtements en coton qui peuvent absorber la transpiration. Enfin, prendre une douche avant d’aller dormir peut faire baisser la température du corps.