Passées À venir

Construction : Faire appel à un architecte

Lors d'un projet de construction ou d'agrandissement d'un bien immobilier, il peut s'avérer utile, voir obligatoire de faire appel à un architecte. Quels sont les avantages ? Quel budget prévoir ?
Sommaire

Construction, extension, rénovation… Vous avez hâte que vos travaux se concrétisent. Malgré tout, pas de précipitation : prenez le temps d’envisager toutes les possibilités. La prestation d’un architecte peut s’avérer un atout essentiel à la réussite de votre projet. Habilité à intervenir sur tous les bâtis, sa prestation est avantageuse à bien des égards. Faire appel à un architecte est d’ailleurs obligatoire dans certains cas.

Construction : Faire appel à un architecte



Ce que la loi impose

Pour les particuliers, l’obligation de faire appel à un architecte pour vos travaux est déterminée par l’article 3 de la loi du 3 janvier 1977 sur l’architecture. Notons qu’à l’inverse, toute personne morale doit engager un architecte pour mener à bien les travaux (c’est le cas, par exemple, de toutes les sociétés civiles immobilières ou SCI).

Surface de plancher et permis de construire

Avec un seuil initialement fixé à 170 m2, la règlementation s’est faite plus exigeante en mars 2017. Aujourd’hui, vous devrez recourir aux services d’un architecte si la surface de plancher ou l’emprise au sol de vos travaux est supérieure à 150 m2, ou si elle les dépasse après le chantier. Il en va de même, quelle que soit la surface, si vos travaux requièrent le dépôt d’un permis de construire. Le permis de construire ne vous sera pas délivré si vous ne respectez pas cette règlementation.

Par ailleurs, vous êtes parfaitement libre de faire appel à un architecte pour une surface de plancher inférieure à 150 m2.

Deux cas spécifiques

Un architecte des Bâtiments de France (ABF) doit impérativement intervenir dans les deux cas suivants :

  • si les travaux envisagés représentent un changement d’affectation des locaux (par exemple, si vous souhaitez transformer des bureaux en logement privatif), quelle que soit la surface ;
  • si les travaux interviennent dans une zone classée ou s’ils concernent la rénovation d’un bâtiment historique.

Seuls les architectes appartenant à ce corps sont habilités à travailler sur ce type de projet.

Les aménagements intérieurs

Conformément à l’article 4 de la loi du 3 janvier 1977 sur l’architecture, vous n’aurez pas besoin de faire appel à un architecte pour vos travaux intérieurs d’aménagement ou d’équipement, par exemple pour une pose de carrelage ou l’aménagement d’une nouvelle cuisine.

Étudier la faisabilité de votre projet avec un architecte

Que vous y fassiez appel par obligation légale ou par sens du détail, l’intervention d’un architecte représente une amélioration en profondeur de votre projet.

Une étude détaillée

Les contraintes techniques et légales se font de plus en plus exigeantes. En France notamment, elles deviennent parfois un véritable casse-tête. En revanche, pour un architecte, les règlementations thermiques, règles d’urbanisation et autres normes ne connaissent pas de secrets. Aujourd’hui, tout architecte est formé à développer des projets économes en énergie.

L’architecte étudiera votre projet de façon précise et détaillée. Il vous proposera un montage financier qui vous permettra de prévoir à l’avance l’investissement nécessaire. Il vous remettra également en planning établi en fonction de la durée exacte de chaque étape des travaux. Vous vous assurez ainsi de partir sur de bonnes bases et d’éviter les mauvaises surprises en cours de chantier.

Un projet sur-mesure

L’architecte dispose de l’expertise nécessaire pour proposer des solutions adaptées à vos besoins et à vos goûts, tout en restant cohérentes avec les contraintes techniques et légales. Créatif, mais pragmatique, le savoir-faire d’un professionnel est un atout essentiel pour modeler votre projet sur-mesure.

Un accompagnement polyvalent

Si la mission la plus connue de l’architecte est d’établir les plans de vos travaux, elle s’avère bien plus vaste :

  • choix de votre terrain ;
  • évaluation économique ;
  • élaboration des documents écrits (notices descriptives) et graphiques (perspectives de façades, palettes de matériaux, etc.) ;
  • désignation des entreprises ;
  • désignation des contrats de travaux ;
  • réception des travaux ;
  • et bien plus encore.

La gestion de chantier

Sur le chantier, l’architecte va mettre à profit sa connaissance de la profession pour coordonner les équipes et s’assurer de l’avancement des travaux dans les délais. Vous savez que votre chantier est géré de main de maître.

L’accompagnement administratif

Mais son expertise ne s’arrête pas là. Il est également formé pour vous accompagner dans des tâches administratives telles que le dépôt du permis de construire. Vous pourriez gagner du temps en bénéficiant de son savoir-faire, notamment sur les spécificités du lieu du chantier.

Le réseau professionnel

L’architecte dispose de tout un réseau de professionnels pour garantir la fiabilité et l’efficacité des prestations. Il saura où s’adresser pour obtenir des tarifs avantageux sur les matériaux et la main-d’œuvre, ce qui peut compenser le tarif de l’architecte (en général 10 à 12 % du projet) de manière non négligeable.




Une garantie sur la durée, la garantie décennale

L’assurance professionnelle obligatoire de l’architecte couvre les frais liés à des dommages survenus à la suite des travaux, et ce durant 10 ans : c’est pourquoi on l’appelle la garantie décennale. Nul n’étant à l’abri d’un vice caché ou d’un défaut mineur, la garantie décennale peut prendre en charge tout dommage affectant la solidité de l’ouvrage. C’est un gage de sécurité qui vous procurera une tranquillité d’esprit des plus appréciables pour un projet d’une telle ampleur.

Comment trouver un architecte de confiance ?

Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) vous procure des informations gratuites sur toutes les questions préalables au lancement de vos travaux : étude du projet, lieu du chantier, etc. Pour un service de proximité, adressez-vous à l’union régionale des CAUE, ou tout simplement au service urbanisme de votre mairie.

D’autre part, les architectes sont inscrits au tableau régional de l'Ordre des Architectes et ainsi tenus à une éthique professionnelle, qui définit des missions et des objectifs précis. C’est pourquoi vous obtiendrez toujours des conseils réfléchis, un suivi rigoureux et une adaptation sur mesure lorsque vous faites appel à un architecte.