Passées À venir

Déclarer les revenus Airbnb, Blablacar, Drivy, Leboncoin aux impôts

Déclaration des revenus Airbnb, Blablacar, Drivy, Leboncoin aux impôts : comment procéder ? Doit-on les déclarer ?
Sommaire

Lorsque vous percevez des revenus issus de l’utilisation des plateformes participatives,ils peuvent être imposables. Les conditions d’imposition varient selon le type d’activité. Comment déclarer aux impôts les revenus Airbnb, Blablacar, Drivy, Leboncoin ? C’est l’objet de cette démarche.

Déclarer les revenus Airbnb, Blablacar, Drivy, Leboncoin aux impôts



Comment déclarer ses revenus issus de la location de logement Airbnb ?

Les revenus issus de Airbnb sont soumis à l'impôt sur le revenu, sauf si vos gains sont inférieurs à 760 € par an. Ensuite, les conditions de déclaration varient selon le montant de vos revenus.

Vous pouvez bénéficier du régime micro-BIC offrant un abattement forfaitaire de 50 %. Vous serez donc imposé que sur la moitié des recettes déclarées. Toutefois, si vos revenus annuels dépassent 70 000 € (ou 72 600 € en 2020), vous n'aurez d'autres choix que de passer au régime réel. Vous devez déclarer ces revenus à l'aide du formulaire adéquat, le cerfa 2031-SD.

Pour les revenus inférieurs à 305 €

Vous devez déclarer ces revenus sur le formulaire 2042-C-PRO au niveau de la catégorie “revenus des locations meublées non professionnelles” à la case 5nd.

  • Ces revenus sont exonérés. Vous ne paierez donc pas d’impôts, ni de cotisations sociales.

Pour les revenus supérieurs à 70 000 €

C'est le régime réel qui s'applique.

  • Vous devez donc déclarer vos revenus à l’aide du formulaire cerfa 2031-SD dans la catégorie H “BIC non professionnels”.



La location saisonnière de votre résidence principale

Dans le cadre de la location saisonnière de votre résidence principale, si vos revenus n'excèdent pas 760 euros par an, vous n’avez rien à déclarer.

  • Au-dessus de 760 € de revenus, vous devez déclarer vos revenus sur le formulaire 2042-C-PRO.

Déclarer ses revenus issus du covoiturage Blablacar ?

Les revenus issus du covoiturage ne sont pas imposables si :

  • le déplacement est réalisé pour son propre compte ;
  • le tarif n'excède pas le barème kilométrique divisé par le nombre de voyageurs ;
  • et si le conducteur garde à sa charge une quote-part des frais de carburant et de péages. Sinon vous serez considéré comme un professionnel et soumis à cotisations sociales et impôt.

Dans les autres cas, vous êtes considéré comme un professionnel et soumis à cotisations sociales et impôt.

  • Vous devez donc déclarer vos revenus à l’aide du formulaire cerfa 2031-SD catégorie H “BIC non professionnels”.

Déclarer ses revenus issus de la location de voiture Getaround (ex-Drivy) ?

Les revenus issus de la location de biens sont imposables.

Si les recettes sont inférieures à 305 € par an

  • Vous pouvez bénéficier d’un régime simplifié appelé “micro-BIC” offrant un abattement forfaitaire de 50 %.
  • Vous n'avez pas à payer d'impôts.
  • Vous devez déclarer ces revenus sur le formulaire 2042-C-PRO, catégorie “revenus des locations meublées non professionnelles” à la case 5nd.

Si les recettes sont comprises entre 305 € et 70 000 € par an

  • Vous pouvez bénéficier d’un régime simplifié appelé “micro-BIC” offrant un abattement forfaitaire de 50 %.
  • Vous serez donc imposé que sur la moitié des recettes déclarées.
  • Vous devez déclarer ces revenus sur le formulaire 2042-C-PRO, catégorie “revenus des locations meublées non professionnelles” à la case 5nd.

Au-delà de 70 000 euros par an

  • C'est le régime réel qui s'applique.
  • Vous devez donc déclarer vos revenus à l’aide du formulaire 2031-SD au niveau de la catégorie H “BIC non professionnels”.

Déclarer ses revenus issus de la vente de biens d’occasion Leboncoin ?

Les revenus issus de la revente de biens d'occasion sur internet ne sont pas taxés si cette activité est occasionnelle.

Sauf dans le cas d’une revente de :