Passées À venir

Désinfectants piscines et spas : Les précautions d'emploi

L’Anses met en garde les utilisateurs sur les produits désinfectants pour les piscines et les spas. Avant de les manipuler, il est essentiel de se référer aux indications du fabricant.
Sommaire

Comme de nombreux produits ménagers, les produits désinfectants pour les piscines et les spas doivent être manipulés avec soin. En effet, ils peuvent s’avérer dangereux pour la santé et la sécurité. Explications.

Désinfectants piscines et spas : Les précautions d’emploi


Un nettoyage obligatoire des piscines et spas

Nettoyer ou désinfecter une piscine ou un spa est incontournable. Cela permet de conserver une qualité d’eau optimale. Des produits désinfectants spécifiques sont recommandés pour garder un bassin sain. Qu’il s’agisse de poudre, comprimés, galets, liquide ou pastilles, il est indispensable de suivre les conseils du fabricant.

Le chlore contenu dans ces produits les rend particulièrement dangereux s’ils ne sont pas utilisés correctement et suivant les consignes strictes indiquées sur les emballages.

La conservation des produits désinfectants

L’Anses rappelle à quel point la conservation de ces produits désinfectants est importante. En effet, si le lieu de stockage est trop humide ou si le produit n’a pas été utilisé depuis longtemps, il se peut qu’il dégage des vapeurs toxiques au moment de l’ouverture du contenant. Celles-ci sont très dangereuses, car une fois inhalées, les voies respiratoires peuvent être irritées de façon plus ou moins grave.

Ils ne doivent pas non plus être entreposés à la chaleur ni proches de produits inflammables, en raison d’un risque d’explosion ou d’incendie.

Ces produits désinfectants pour piscines ou spas doivent être conservés dans leur contenant d’origine, dans un endroit frais, à l’abri de la lumière directe du soleil et de l’humidité. Le contenant doit être bien fermé et en position verticale. Il doit également être hors de portée des plus jeunes.

L’utilisation des produits de nettoyage

Le produit doit être ouvert dans un endroit aéré, voire en extérieur. Les vapeurs dégagées après ouverture ne doivent pas être inhalées.

Suivant les marques et le type de désinfectant, il peut parfois être recommandé de dissoudre le produit avant de l’introduire dans le bassin. À ce titre, pour éviter les brûlures ou les projections, il convient de le verser dans l’eau et non l’inverse. Cela évite les réactions exothermiques explosives.

Un produit de chloration ne doit jamais être mélangé avec d’autres produits (ajusteurs pH, anti-algues, etc.). En effet, les dégagements de vapeur de chlore émis sont très dangereux, voire explosifs.

Pour éviter une malencontreuse mésaventure, l’Anses préconise d’utiliser des ustensiles de dosage différents et propres à chacun des produits.



Le respect des dosages

Tous les produits de nettoyage pour spas ou piscines doivent scrupuleusement être utilisés suivant les conseils du fabricant. Cela est valable pour le chlore (ou les produits à base de chlore), le brome, l’anti-algues, les détartrants pour filtres et les ajusteurs pH.

Une analyse régulière de l’eau est incontournable. Cela permet de connaître, entre autres, sa teneur en chlore. Si celle-ci est trop élevée, les baignades peuvent occasionner des irritations des yeux, du nez ou de la gorge. Elle peut également engendrer des problèmes de peau chez les sujets les plus fragiles. Si au contraire la teneur en chlore est trop faible, l’eau deviendrait un nid à bactéries.

Le nombre de baigneurs et la température extérieure jouent un rôle très important dans la prolifération de micro-organismes. Il est donc essentiel de contrôler l’eau de façon régulière.

Les accidents sont vite arrivés

Les consignes d’utilisation ainsi que les précautions d’emploi et de stockage des produits désinfectants pour piscines et spa, doivent être suivies à la lettre.

En effet, ces produits doivent être manipulés dans un endroit aéré ou en extérieur, afin de ne pas être respirés trop longtemps à huis clos.

D’autre part, le stockage doit être effectué à l’abri de l’humidité et de la chaleur afin d’éviter les réactions chimiques. De plus, chaque produit doit être conservé dans son propre contenant. Les mélanges sont à éviter.

Enfin, comme bon nombre de produits de ce genre, il est impératif de les conserver hors de portée des enfants.

La conduite à adopter en cas d’accident

En cas d’inhalation de vapeurs, il est conseillé d’aller en extérieur, d’adopter une position semi-assise et le buste légèrement incliné. Une respiration contrôlée et régulière doit être adoptée. Si la respiration est difficile, composez le 15 immédiatement.

En cas de contact prolongé avec l’épiderme, il est conseillé de rincer abondamment la partie concernée, et ce, durant environ 10 minutes. En cas d’irritation persistante, le centre antipoison doit être contacté.

Enfin, si un de ces produits a été projeté dans les yeux, il faut impérativement les rincer sous un filet d’eau tiède, yeux ouverts, durant une dizaine de minutes. Si le sujet porte des lentilles de contact, celui-ci doit les retirer expressément.

Pour tous cas d’irritations cutanées ou respiratoires (toux, voies aériennes), le centre antipoison doit être contacté au plus vite.