Passées À venir

Financer les activités extrascolaires de vos enfants

Pour financer les activités extrascolaires des enfants, plusieurs organismes comme la CAF et l'ANCV ont mis en place des aides financières. Comment les obtenir ? Pour quel montant ?
Sommaire

Reconnu pour apporter épanouissement, bien-être et développement harmonieux, le choix d’une activité extrascolaire est indissociable de la rentrée. Septembre est pour vos enfants le moment d’opter pour un nouveau sport ou de poursuivre une activité déjà pratiquée. Aux dépenses de la rentrée scolaire viennent alors s’ajouter frais d’inscription, licence sportive et équipement. Pour vous permettre d’alléger ces dépenses, des aides financières sont disponibles auprès de différents acteurs régionaux.

Financer les activités extrascolaires de vos enfants




Les coups de pouce financiers des acteurs régionaux

Caisse d’allocations familiales

Les allocataires d’une CAF peuvent bénéficier, sous certaines conditions de ressources, d’aides pour la pratique d’activités sportives ou culturelles de leurs enfants. Suivant la région ou le département dans lequel vous résidez, vous pouvez prétendre à des « tickets loisirs jeunes » ou encore des « Pass’Loisirs ». Présentés sous forme de tickets ou de chéquiers, ils financent frais d’inscription, licence dans un club ou adhésion dans une association. La structure choisie pour votre enfant, qu’elle soit sportive ou culturelle, doit toutefois être conventionnée par la CAF.

Chaque Caisse d’allocations familiales est autonome, elle peut donc décider d’une politique d’aide particulière et du plafond du quotient familial pris en compte. Les conditions d’attribution varient d’une région à une autre. Si vous n’avez pas été directement contacté par la CAF, vérifiez votre éligibilité auprès de cette dernière. N’hésitez pas à vous renseigner. Attention : il faut en général avoir fait sa demande avant le 31 octobre.

L’Agence nationale pour les chèques vacances

Entièrement dédiés à la pratique sportive, les coupons sport de l’ANCV sont acceptés auprès de 48 000 associations et clubs en France. Ils règlent adhésion, licence ou stages pour les membres d’une même famille. Ils sont nominatifs ; ici l’ensemble de la famille en bénéficie.

La valeur des chéquiers diffère en fonction de l’organisme qui les attribue. La valeur faciale des coupons est de 10, 15 ou 20 euros. Ces coupons sport sont distribués aussi bien dans le secteur privé, par les comités d’entreprises, que dans le secteur public, hospitalier ou encore les collectivités locales. La validité du chéquier est de deux ans en plus de son année d’émission.

Mutualité sociale agricole

Certaines caisses de la MSA accordent des tickets loisirs pour une activité culturelle ou sportive. Pour bénéficier de l’aide aux familles, il faut justifier d’un quotient de ressources. Si vous êtes éligible, vous recevez alors un montant forfaitaire de 50 euros. Cette prestation est destinée aux salariés comme aux exploitants agricoles. Contactez votre agence locale pour valider votre demande.

Les autres pistes à ne pas négliger

Les mairies ou certaines collectivités territoriales peuvent également attribuer des coupons sport afin d’aider leurs jeunes administrés pour une pratique sportive.
Certains départements se regroupent et offrent de financer les activités extrascolaires des jeunes de 12 à 18 ans. Ainsi, les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines proposent le Pass+. C’est une aide de 80 ou 100 euros (pour les boursiers) pour les activités sportives ou culturelles.
Les MJC, quant à elles, octroient parfois des réductions sur le prix de l’adhésion aux communes partenaires, en plus d’accorder des tarifs attractifs.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de tous ces acteurs locaux.