Passées À venir

Passer le brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur BAFA

Pour travailler au contact des enfants dans une structure d’accueil, il faut au minimum le BAFA. Le point sur les modalités d’obtention de ce diplôme.
Sommaire

Afin d’exercer les fonctions d’animateur de loisir au sein d’une colonie de vacances ou d’un CLSH (Centre de loisirs sans hébergement), il est nécessaire de posséder le BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur). À cet effet, il convient de valider un certain nombre d’épreuves au travers d’un parcours théorique et pratique. Qui peut passer le BAFA ? Quels sont les organismes de formation ? Quels sont les tarifs et modalités d’inscriptions ? Mode d’emploi.

Passer le brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur BAFA




Qui peut passer le BAFA ?

Tout le monde peut s’inscrire au BAFA à condition tout de même d’avoir 17 ans le premier jour d’entrée en formation.

Comment s’inscrire auprès d’un organisme de formation ?

Les organismes agréés par la DRJSCS (Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale) sont répertoriés sur le site internet BAFA-BAFD. Vous pourrez également y trouver pour chacun, les dates de sessions de formation et l’intitulé de la spécificité concernant la phase d’approfondissement.

La préinscription s’effectue en ligne. Pour cela, choisissez sur la carte, la région dans laquelle vous résidez puis accédez à la rubrique « Je veux m’inscrire ». Suivez ensuite la procédure indiquée.

Au terme de celle-ci, vous êtes invité à prendre contact avec la structure que vous aurez choisie afin de procéder à l’inscription définitive et au paiement.

Présentation de la formation BAFA

La formation au brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur se décompose en 3 phases qui devront être réalisées sur une durée totale de 30 mois maximum.

La formation théorique générale

Vous devez dans un premier temps suivre une formation théorique générale. Celle-ci a pour objectif de vous délivrer les connaissances et outils de base nécessaires à l’exercice de la fonction d’animateur. Elle se déroule sur au moins 8 jours.

Le stage pratique

La validation de la formation théorique vous octroie la qualité d’animateur stagiaire durant votre immersion. Vous disposez alors de 18 mois maximum à compter de la fin de cette formation pour effectuer un stage pratique. Lors de cette phase, vous pourrez mettre en application vos acquis et vivre une réelle expérience de terrain.

Ce stage doit nécessairement être réalisé en France, au sein d’un centre de loisirs ou de vacances. Il se déroule sur 14 jours minimum.

La session d’approfondissement ou de qualification

La dernière étape de la formation BAFA est la session d’approfondissement ou de qualification à effectuer auprès du centre de formation de votre choix, c’est-à-dire en France ou à l’étranger.

La session d’approfondissement s’effectue sur une durée minimale de 6 jours et vous permet de développer vos acquis sur la fonction d’animateur.

La session de qualification se déroule quant à elle sur au moins 8 jours. Elle vous permet d’obtenir des compétences spécifiques dans un domaine d’activité en particulier comme le canoë-kayak, la voile ou encore la surveillance de baignade.





Validation des épreuves

À l’issue de chacune des sessions, les responsables de structures émettent un avis sur vos acquis.

Lorsque chaque étape est validée, votre dossier est automatiquement présenté à un jury qui émettra également un avis.

Enfin, le directeur départemental de la DDCS (Direction départementale de la cohésion sociale) décidera de vous délivrer ou non le diplôme du BAFA.

En cas d’obtention du diplôme, vous devez veiller à le conserver précieusement, car aucun duplicata ne pourra vous être remis. Toutefois, il vous sera possible d’obtenir une attestation de délivrance.

Si vous ne validez pas l’une des étapes, vous avez la possibilité de la repasser. Suite à cela, vous devrez demander de vous-même à ce que votre dossier soit présenté en jury. La demande s’effectue en ligne, depuis votre espace personnel dans la rubrique « Demander le passage en jury » puis « Cursus ».

Dans le cas où vous ne souhaitez pas repasser une étape non validée, vous pouvez également demander la présentation de votre dossier en jury. Toutefois, si un refus vous est notifié l’ensemble des sessions validées seront perdues. Puis en cas d’ajournement, vous disposerez d’un délai d’un an pour recommencer cette épreuve.

Coût de la formation

La formation BAFA est payante. Chaque organisme de formation définit ses propres tarifs. Il faut généralement compter entre 350 € et 600 €.

Pour vous aider à financer le BAFA, il existe des aides qui varient en fonction des secteurs géographiques.

Ainsi, il arrive que les DRJSCS interviennent ainsi que les conseils régionaux.

Par ailleurs, la CAF (Caisse d’allocations familiales), Pôle Emploi, la mission locale, les comités d’entreprises (ou celui de vos parents), les OPCO et les employeurs pourront éventuellement vous attribuer une aide financière.

Pour un jeune (18-25 ans) en difficulté dont la volonté de passer le BAFA s’inscrit dans le cadre d’un projet professionnel, il est possible de demander le FAJ (Fonds d’aide aux jeunes) au CCAS (Centre communal d’action sociale) de la commune.