Passées À venir

Porter plainte pour coups et blessures

Victime d'une agression volontaire ou non : où et comment porter plainte ? Plusieurs options pour votre dépôt de plainte : police, gendarmerie
Sommaire

Toute personne victime d'une agression avec coups et/ou blessures peut déposer une plainte. Peu importe que l'agression soit volontaire ou non. Le dépôt de plainte peut s'effectuer de différentes manières et auprès de différentes institutions. En effet, il est possible de contacter les services de police mais également le Procureur de la République. Il est important que la plainte soit déposée rapidement car elle nécessite une constatation médicale des éventuelles blessures et lésions. Comment procéder ? C'est l'objet de cette page.

Porter plainte pour coups et blessures



Qui peut porter plainte pour coups et blessures ?

Toute personne, majeure ou mineur, estimant être victime d'une agression volontaire ou non, peut porter plainte pour coups et blessures.

  • Porter plainte signifie que toute personne s'estimant victime d'une infraction peut demander à la justice à ce que l'auteur soit pénalement condamné. Ce dernier peut écoper d'une amende ou d'une peine de prison.

Comment porter plainte ?

Pour porter plainte pour coups et blessures il faut :

  • faire constater par certificat médical les éventuelles lésions et blessures
  • ou demander un arrêt de travail

Les sanctions de l'auteur varient en fonction de la gravité des conséquences de l'agression.

On trouve plusieurs moyens de porter plainte :

  • aller dans un commissariat de police.
  • se déplacer à la gendarmerie.
  • En envoyant sur papier libre au Procureur de la République les détails de l'agression. Indiquez l'état civil de la victime, l'identité de l'agresseur, les détails de l'agression, son lieu et sa date, l'identité et les coordonnées des témoins de l'incident, l'estimation du préjudice et les pièces prouvant l'agression (un certificat médical par exemple).
  • Auprès du juge d'instruction. Il faut alors se porter partie civile.

L'idéal étant de se rendre au plus près du lieu de l'agression.

Notez qu'il est possible de déposer plainte dans les 3 ans suivant un délit ou dans les 10 suivant un crime.