Passées À venir

Porter plainte pour violences conjugales

La violence conjugale peut être physique, sexuelle ou verbale. Dans tous les cas, il ne faut pas la laisser s'installer. Que faire lorsque l'on en est victime ? Décryptage.
Sommaire

Les violences au sein d'un couple font partie des plus délicates du fait de la proximité et de l'attachement entre l'auteur et la victime qui se retrouve confrontée à des sentiments ambivalents. Pourtant, il est important d'agir vite en déposant une plainte avant que la situation ne se répète. Comment s'y prendre dans une telle situation ? À qui s'adresser ? Explications.

Porter plainte pour violences conjugales




Qu'est-ce qu'un dépôt de plainte ?

Le dépôt de plainte permet à une victime de dénoncer l'auteur de son agression afin de demander à la justice sa condamnation pénale (amende, prison).

Qui peut porter plainte pour violences conjugales ?

Vous pouvez porter plainte pour violence conjugale à partir du moment où vous en êtes victimes et êtes en couple c'est-à-dire unis par un mariage, un PACS ou en concubinage.

Comment porter plainte pour violences au sein du couple ?

Pour que la plaine pour violence conjugale soit recevable, vous devez la déposer dans les 6 années qui suivent les faits. Pour cela, différents procédés sont à votre disposition.

Vous pouvez d'abord vous présenter dans un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie. Vous n'êtes pas tenues par une sectorisation particulière néanmoins, il est préférable de s'orienter vers le service de proximité qui sera plus à même d'intervenir rapidement en cas d'urgence.

Ensuite, il est aussi possible de déposer plainte auprès du procureur de la République par papier libre en indiquant l'état civil du plaignant, le nom de l'auteur de l'infraction, le récit des faits, le lieu et la date de l'infraction, les coordonnées des éventuels témoins, une estimation du préjudice et tout document servant de preuve (certificat médical, arrêt de travail).

Enfin, vous pouvez exceptionnellement adresser votre déclaration au juge d'instruction en vous portant partie civile.

Bon à savoir : Il existe de nombreux services en capacité de vous proposer assistance en cas de violence, n'hésitez pas à faire appel à eux.