Passées À venir

Covid-19 : comment protéger ses proches en Ehpad ou à domicile ?

L’épidémie de Covid-19 fragilise la population et touche particulièrement les personnes âgées à domicile ou en Ehpad. Quelles sont les solutions mises en place pour les protéger sans les isoler de leurs proches ?
Sommaire

Les leçons tirées du premier confinement ont permis d’actualiser les protocoles instaurés dans les Ehpad et les recommandations données aux proches aidants à domicile. Si l’objectif est toujours de protéger leur santé, il est important de rompre l’isolement et de préserver leur bien-être en autorisant les visites de la famille. Quels sont les gestes à connaître pour voir un proche en Ehpad ou l’accompagner au quotidien en toute sécurité ?

Covid-19 : comment protéger ses proches en Ehpad ou à domicile ?

Quelles sont les mesures de protection à respecter dans les Ehpad ?

Contrairement au printemps dernier, les visites dans les Ehpad restent possibles à condition de se conformer aux consignes données par l’État. La circulation de l’épidémie de Covid-19 a augmenté et près de 1 450 clusters en Ehpad ont été identifiés, obligeant le gouvernement à renforcer le protocole relatif aux visites et aux mesures de protection le 1er novembre. L’enjeu est double pour ces établissements d’accueil : maintenir le lien entre les résidents et la famille, en empêchant toute contamination.

Préparer sa visite en Ehpad

Vous souhaitez rendre visite à un proche en Ehpad ? Pour sa sécurité et celle des autres résidents, il vous faut au préalable prendre connaissance des consignes à respecter.

Les visites sont autorisées sur rendez-vous. Pour cela, vous devez contacter la maison de retraite, qui pourra dans le même temps répondre à vos questions. Un test de dépistage n’est pas obligatoire pour se rendre dans l’établissement. Par contre, si des symptômes surviennent ou si vous êtes identifié comme cas contact, le report de la visite devient nécessaire.

Respecter les règles de l’établissement en présence du proche

Dès votre arrivée, il est primordial de respecter les règles établies par l’établissement, dont vous avez pris connaissance avant votre visite. Le respect des gestes barrières est de rigueur en toute circonstance. Le port du masque est donc obligatoire et les Ehpad recommandent l’usage d’un masque chirurgical. Il est également essentiel de se désinfecter les mains autant que possible avec une solution hydroalcoolique. D’autres consignes s’appliquent en cette période de confinement :

  • la signature de la charte d’engagement au respect des gestes barrières à l’entrée ;
  • les sorties et activités extérieures sont suspendues ;
  • les visites en chambre sont soumises à l’accord de la direction et autorisées dans certains cas (résidents dans l’impossibilité de se déplacer ou en fin de vie).

En présence du proche, vous devez respecter la distanciation minimum d’un mètre. Cette consigne est particulièrement difficile, car elle exclut les embrassades ou démonstrations d’affection. Expliquez bien à votre proche que vous ne pouvez pas le prendre dans vos bras ou vous approcher afin de le protéger.

Le protocole peut évoluer pour répondre à la situation. Lorsque des résidents sont déclarés positifs à la Covid-19, les visites cessent immédiatement au sein de l’établissement. Cette suspension, indispensable pour assurer la sécurité de tous, est bien souvent lourde de conséquences sur le plan psychologique. Il en va donc de la responsabilité de chacun de respecter les consignes pour éviter les mesures drastiques.

Les recommandations pour les proches aidants

Vous rendez visite régulièrement à l’un de vos proches, une personne âgée ou en situation de handicap, afin de l’aider à accomplir certaines tâches quotidiennes ? Le site du ministère des Solidarités et de la Santé met à disposition plusieurs documents pour les professionnels et proches aidants. Ils répondent à trois grands objectifs :

  • la lutte contre l’isolement des personnes âgées ;
  • la continuité des soins et des accompagnements à domicile ;
  • le soutien aux aidants de personnes vulnérables.

Deux principaux outils sont transmis : un protocole de soutien aux personnes âgées à domicile et un vade-mecum « solutions de répit ». Le premier référence les initiatives de lutte contre l’isolement, les numéros verts de soutien psychologique tels que le numéro de la Croix-Rouge pour les personnes vulnérables confinées en situation d’isolement (09 70 28 30 00) ou la cellule nationale de soutien Covid-19 (0 800 130 000). Il détaille le dispositif mis en place pour assurer la continuité des soins et précise que les personnes à risque peuvent obtenir gratuitement, sur prescription, des masques chirurgicaux dans les pharmacies. Enfin, le document fait un point sur la campagne de vaccination contre la grippe lancée notamment à destination des professionnels à domicile pour protéger les personnes âgées.

Le vade-mecum « solutions de répit », quant à lui, présente différentes solutions pour maintenir l’accompagnement pendant la crise sanitaire.

Un guide destiné aux proches aidants

Les proches aidants peuvent se reporter au guide récapitulant l’ensemble des recommandations. Il précise que les personnes âgées de plus de 65 ans sont les plus fragiles, ce qui implique une grande vigilance de la part de ceux qui leur rendent visite ou les aident. Outre le port du masque obligatoire et le respect des gestes barrières, il préconise d’afficher les bonnes pratiques dans le logement pour les rappeler à la personne aidée.

Par ailleurs, le Haut conseil de la santé publique (HAS) fournit des consignes en matière d’entretien des lieux (nettoyage et désinfection des surfaces, produits d’entretien à utiliser) qu’il est essentiel de suivre. D’autres ressources sont proposées en cas de besoin dont :

Si vous êtes testé positif ou si vous présentez des symptômes, un isolement de 7 jours est recommandé pour éviter toute transmission. Il est alors grandement conseillé de désigner un tiers capable de prendre le relais.