Passées À venir

Confinement, fermeture des écoles, restrictions : l'allocution d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron prendra la parole ce mercredi 31 mars à 20 heures. Il devrait annoncer un renforcement des mesures pour lutter contre la Covid-19. Suivez en direct son allocution.
Sommaire

Le président de la République s’adressera aux Français ce soir depuis l’Élysée. La situation sanitaire et la troisième vague de l’épidémie suscitent des inquiétudes et pourraient pousser l’exécutif à serrer la vis une fois encore. Dans la matinée, un Conseil de défense s’est notamment tenu pour trancher la question. Reconfinement national, fermeture des écoles, vaccination : à quoi seront confrontés les citoyens ?

Confinement, fermeture des écoles, restrictions : l’allocution d’Emmanuel Macron

Vers de nouvelles restrictions ?

Après des mois, Emmanuel Macron a décidé de prendre la parole pour lever le voile sur la situation sanitaire. En France, plus de 5 000 personnes sont hospitalisées en réanimation. « Des décisions ont été actées ce matin, elles seront annoncées ce soir par le président de la République », a confirmé Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement à la suite du Conseil de défense.

Confinement : jamais deux sans trois ?

Jusqu’ici, l’exécutif repoussait l’idée d’un reconfinement national strict en instaurant des mesures moins fortes. 19 départements sont donc à l’heure actuelle confinés et 24 autres sont placés sous vigilance renforcée. Néanmoins, la stratégie du gouvernement pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 fait l’objet de nombreuses critiques. Emmanuel Macron, qui attendait de connaître les retombées de ce confinement hybride, décidera-t-il finalement de l’étendre à l’ensemble du territoire ?

Quels scénarios sont sur la table ?

À quelle sauce allons-nous être mangés ? Les Français s’interrogent quelques heures avant l’allocution d’Emmanuel Macron. Parmi les options abordées dans les médias, celle de la fermeture des écoles fait débat. Pour le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, il s’agit d’une mesure de dernier recours, qui n’est pas anodine. Une fermeture des écoles est lourde de conséquences, notamment sur l’éducation des enfants et l’activité professionnelle des parents. Au vu de la situation dans les établissements scolaires, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a demandé ce mercredi la fermeture des écoles de la capitale.

Des mesures de freinage sont envisagées, dont le transfert des patients ou encore l’extension du confinement à de nouveaux départements. Par contre, le « tri des patients n’est pas une option », a affirmé le porte-parole du gouvernement en réponse aux craintes des soignants.

En outre, le gouvernement continue de miser sur la campagne de vaccination et l’annonce d’une nouvelle accélération de celle-ci est probable.

Le président répondra à toutes les questions ce soir. Mais Gabriel Attal a d’ores et déjà prévenu : « nous avons des semaines difficiles devant nous ».


 

LE DIRECT

 

RAPPEL fermeture des écoles

Les crèches, écoles, collèges et lycées ferment pendant 3 semaines. Les vacances scolaires sont unifiées sur l'ensemble du territoire à partir du 12 avril.

RAPPEL des nouvelles restrictions du 3 avril au 2 mai

Le couvre-feu est maintenu à 19 heures partout en France.

En ce qui concerne les déplacements :

-Pas de déplacements inter-régionaux après le 5 avril, sauf motif impérieux ;

-Pas de déplacements en journée au-delà de 10 km du domicile, sauf motif impérieux.

Une attestation sera obligatoire pendant le couvre-feu et en journée pour les déplacement au-delà de 10 km du domicile.

Le gouvernement fera preuve de tolérance durant le week-end de Pâques pour que les Français puissent s'organiser. Attention, les contrôles des forces de l'ordre seront renforcés.

Calendrier de vaccination

Pour le calendrier de vaccination :

  • ce 31 mars : ouverture pour les plus de 70 ans ;
  • le 16 avril : ouverture pour les plus de 60 ans ;
  • le 15 mai : ouverture pour les plus de 50 ans ;
  • mi-juin : ouverture à tous les Français de moins de 50 ans.

Premières réouvertures mi-mai

Certains lieux culturels pourraient rouvrir mi-mai. Emmanuel Macron comprend la lassitude des Français. "Nous devons nous mobiliser pour les plus fragiles, pour nos enfants". "Le succès dépend de chacun d'entre nous". "Nous tiendrons unis et déterminés", conclut le président. 

La vaccination

"L'objectif est de vacciner tous ceux qui en ont le plus besoin", confirme le président. Tous les moyens seront mis en œuvre pour vacciner en permanence.

1 700 centres de vaccination ont ouvert pour les vaccins Pfizer et Moderna. Ils sont à disposition pour vacciner les plus de 70 ans.

250 000 professionnels (médecins, pharmaciens, vétérinaires, etc.) sont prêts à contribuer à la vaccination avec AstraZeneca. 

Le président s'excuse pour le manque de rendez-vous. L'ensemble des plus de 75 ans qui n'ont pas réussi à en obtenir un seront contactés. Dès le 16 avril, les personnes qui ont entre 60 et 70 pourront se faire vacciner. 

"D'ici l'été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent seront vaccinés".

Fermeture des écoles

Les écoles seront fermées durant 3 semaines (crèches, écoles, collèges et lycées). Le calendrier scolaire sera adapté : dès la semaine prochaine, les cours se feront à la maison. Dès le 12 avril, la France entière sera placée en vacances de printemps. La rentrée aura lieu le 26 avril. Le 3 mai, les collégiens et lycéens retrouveront leurs établissements avec des jauges adaptées.

De nouvelles restrictions sur l'ensemble du territoire

Les restrictions seront étendues à l'ensemble du territoire dès samedi soir et pour quatre semaines.

Nouvelles mesures du 3 avril au 2 mai partout en France métropolitaine :
Couvre-feu à 19 heures partout en France. 
Le télétravail devient systématique.
Les commerces seront fermés selon la liste déjà définie.
Pas de déplacements inter-régionaux après le 5 avril, sauf motif impérieux.
Pas de déplacement en journée au-delà de 10 km du domicile, sauf motif impérieux.

L'attestation ne sera obligatoire en journée que pour les déplacements au-delà des 10 km autour du domicile. 
Les rassemblement doivent être limités.

Fournir un effort supplémentaire

"Nous devons donc nous fixer un nouveau cap". "Il ne faut pas céder à la panique", affirme Emmanuel Macron.

Le président remercie les investissements des soignants. Ces derniers seront appuyés par des renforts supplémentaires dans les prochaines semaines. Tous les volontaires, étudiants seront mobilisés pour porter la capacité à plus de 10 000 lits.

Un point sur la situation sanitaire

La France est entrée dans une course de vitesse. Une nouvelle forme de virus, les variants, continuent de se propager dans le pays. Aucune région n'est épargnée. Le virus est devenu plus contagieux et meurtrier. Les patients en réanimation sont de plus en plus jeunes. 44% d'entre eux ont moins de 65 ans.

Deux semaines après les confinements ciblés, les résultats sont là, mais restent insuffisants. 

La crise sanitaire dure depuis plus d'un an

"Un an de peines et d'épreuves", déclare Emmanuel Macron. 4,5 millions de Français ont contracté la Covid-19 depuis plus d’un an
"Un an où ensemble nous avons résisté et appris". "Nous allons tenir encore". Emmanuel Macron fait appel à la mobilisation de tous les Français pour le mois d'avril. 

Voir tout le direct

Emmanuel Macron est attendu à 20 heures

Dans un post clair et concis sur Twitter, le président de la République a confirmé sa prise de parole ce soir.